vetements dechirésCSDHI - Moussa Taghipour, chef du département de la police d'Alborz, en Iran, a fait référence à la mise en œuvre systématique des plans en faveur de la Chasteté et du Hijab, lors d'une conférence le 9 octobre et il a déclaré que celui-ci avait été appliqué en confisquant les vêtements et les sous-vêtements de femmes qui se trouvaient dans les vitrines.

Il a dit que l'enlèvement des vêtements déchirés avec des images vulgaires faisait également partie de leur devoir. « Le plan concernant l’ordre au sujet des vêtements, des vitrines et des mannequins a été mis en œuvre dans la province d'Alborz, pendant ces deux dernières années », a ajouté le chef de la police d'Alborz.

 

Source : Agence de presse officielle Tasnim, 9 octobre 2017

0
0
0
s2sdefault

Recherche

Twitter

RT @CNRIfemmes: Délégation de mères de martyrs pour la liberté en Iran Madame Ibrahimpour, mère courage, raconte l'histoire de sa famille.…

csdhi.org

RT @CNRIfemmes: Gary Duran Vadell : En occident on ne peut fermer les yeux sur les violatons des droits en Iran. L'Europe ne peut oublier s…

csdhi.org

RT @CNRIfemmes: Rama Yade : aujourd'hui, nous sommes toutes des Iraniennes. Aujourd'hui le visage de l'Iran sont les femmes. Maryam Radjavi…

csdhi.org