Répression

Rassemblement de familles de détenus devant la prison d'Evine pour la troisième semaine en Iran

ImageCSDHI - Des centaines de parents de personnes arrêtées pendant le soulèvement national, étaient une fois de plus rassemblés devant la prison d'Evine à Téhéran. Au cours de cet acte de protestation, qui se poursuit depuis trois semaines, les familles ont demandé des informations sur l'état de leurs proches et leur libération. Toutefois, le régime continue de refuser de leur donner une réponse.

A midi, des agents des forces de sécurité de l’Etat et du ministère du Renseignement (VEVAK) ont attaqué les familles, pour les forcer à partir. Plusieurs jeunes ont été arrêtés au cours de ces affrontements.

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Maryam Radjavi appelle à une campagne internationale en soutien au soulèvement du peuple en Iran

 C SDHI - le conseil national de la résistance iranienne a publié le communiqué suivant :  La présidente-élue de la Résistance iranienne, Mme Maryam Radjavi, a salué les familles des personnes tuées au cours du soulèvement national du peuple iranien, qui se sont courageusement rassemblées autour des tombes de leurs proches. Elle a également salué les familles des personnes arrêtées au cours des trois dernières semaines, qui mènent des rassemblements de protestation devant la prison d'Evine à Téhéran et devant le Tribunal de la révolution du régime.

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Iran : Les mollahs disent merci à « Bambi »

par Jean-Claude Maurice

La culture du zapping a encore frappé : trop occupée à célébrer Michael Jackson, la presse a oublié les manifestations de Téhéran.

Marianne2.fr, 5 juillet - Michael Jackson est mort au treizième jour du soulèvement populaire des Iraniens demandant que la vérité des urnes soit respectée. Aucun lien entre les deux événements. A l’évidence pour la presse française qui, dans le choix des priorités, a choisi son camp. Dimanche, aucun de nos deux quotidiens nationaux n’a consacré une ligne aux manifestations qui, malgré les interdictions et les menaces officielles, continuent à Téhéran. Rien sur l’Iran dans le Parisien dimanche. Six lignes dans le Journal du dimanche, qui indiquent seulement que « Mir Hossein Moussavi résiste encore ». Six lignes, contre huit pages, excellentes par ailleurs, consacrées aux mystères entourant le décès du « king of the pop ». Mais rien sur la résistance intérieure, ni sur l’annonce d’une manifestation des Iraniens de France, le jour même, place du Châtelet, à Paris. Les mollahs peuvent dire merci à « Bambi »…

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Iran : des médecins dénoncent la terreur dans les hôpitaux

par Delphine Minoui

Le figaro - De passage à Paris, ils dénoncent le climat de terreur qui sévit dans les hôpitaux où ont été transportés, ces dernières semaines, les blessés des manifestations anti-Ahmadinejad.

Ils en ont trop vu. Par peur de représailles, ils ont gardé le silence. Mais de passage en France pour quelques jours, ils veulent briser le mur de la peur. À tout prix. «À Téhéran, nous sommes les témoins impuissants de véritables crimes contre l'humanité», s'insurge un des deux médecins iraniens, rencontrés ce week-end à Paris, et qui préfère garder l'anonymat pour des raisons de sécurité.

 

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Iran : identités de martyrs du soulèvement populaire

C SDHI – Selon des informations reçues du cimetière de Behecht-e-Zahra à Téhéran, une série de martyrs du soulèvement ont pu y être identifiés.

Le Vevak, le ministère du renseignement des mollahs, exerce de terribles pressions sur les familles. Il n’autorise les funérailles qu’à condition que 1) la cérémonie se passe dans le silence et discrètement, 2) qu’il n’y ait aucun slogan, 3) que la raison de la mort ne soit pas inscrite sur la tombe.

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Maryam Radjavi appelle à des mesures urgentes pour sauver les prisonniers en Iran

La Présidente élue de la Résistance appelle la communauté internationale à prendre des mesures urgentes contre les «aveux» télévisés, la torture et l'exécution des détenus en Iran

CSDHI - le conseil national de la résistance iranienne a publié le communiqué suivant : 
Dans des lettres adressées au Secrétaire général des Nations unies, au Conseil de sécurité, au Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme et à des organisations internationales des droits de l'homme, Mme Radjavi, Présidente élue de la Résistance iranienne a prévenu que les personnes arrêtées pendant le soulèvement populaire en Iran sont confrontées à la torture, aux  exécutions et sont forcées de faire des aveux télévisés. Elle a appelé au renvoi du bilan criminel du régime devant le Conseil de sécurité et à des mesures contraignantes pour empêcher la torture et l'exécution des prisonniers politiques. Elle a réaffirmé la nécessité d'envoyer une mission internationale en Iran pour enquêter sur les crimes du régime des mollahs.

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Iran - Lettre envoyée à BAZR étudiant brochure !

 Nouvelles horribles glissent hors des prisons officiels, secrètes et temporaires, de détention des personnes arrêté en unrests ces dernières, qui réclame un mouvement nouveau et public vers la révélation des crimes qui se produisent au moment et à la libération immédiate – sans – condition de tous les prisonniers politiques.

unepart nO , familles de militants emprisonnement récemment et même avant peuvent très bien fournir incitation à cette fin à l'intérieur du pays. D'autre part, le rôle important de militants hors frontières ne doit pas être négligé. Anniversaire de 1988 à grande échelle exécutions des prisonniers politiques iraniens peut-être être soutenu par ce mouvement ainsi.

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Fin de partie à Téhéran

O pinion de Bernard-Henri Lévy

Le point - Quoi qu'il arrive désormais, rien ne sera jamais plus comme avant à Téhéran.
Quoi qu'il arrive, que la contestation s'emballe ou marque le pas, qu'elle finisse par triompher ou que le régime parvienne à la terroriser, celui qu'il ne faudrait plus appeler que le président non élu Ahmadinejad ne sera qu'un président au rabais, illégitime, affaibli.

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Iran : Le bazar de Téhéran entre en grève

CSDHI - Pour le 20e jour du soulèvement populaire en Iran, jeudi 2 juillet, une grande partie du bazar de Téhéran s’est mis en grève, avec la majorité des commerçants refusant d’ouvrir les portes ou les fermant à midi. Des agents du ministère du Renseignement et des agents en civil ont tenté de briser la grève par intimidation et par pressions.

Mercredi, des secteurs du bazar de Tabriz (nord-ouest de l’Iran), notamment les joailliers et les chausseurs, s’étaient eux aussi mis en grève.

0
0
0
s2sdefault

Iran – Au cimetière de Behcht-e-Zahra, parmi les tombes des martyrs du soulèvement et celle de Neda

ImageCSDHI – Selon un email reçu d’un correspondant, au cimetière Behecht-e-Zahra, on trouve les sections 257, 256, 222 qui sont nouvelles où ont été enterrés les martyrs des derniers événements. Dans la section 257, plusieurs martyrs ont été enterrés le 30 juin, notamment Khadijeh Yadi Kalo, tuée le 29 juin, et dans la section 256, on trouve Hadi Molarazi. Les deux avaient entre 23 et 25 ans. Il y a d’autres victimes dans la section 257 qui ont été enterrés le 30 juin, et les familles célébraient leurs funérailles. Dans la section 257, il y a au moins 50 martyrs et dans la section 256, on compte 30 martyrs, et dans la section 222 environ 20 martyrs. Les familles ont accroché un petit ruban vert sur leurs pierres tombales.

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Recherche

Twitter

RT @afpfr: A Montreuil, en banlieue parisienne, la boulangerie autogérée "La conquête du pain" vend du pain bio... à tarif variable. Un tar…

csdhi.org

@syrie24h Paix à son âme ! saluons son combat pour la liberté et la dignité face à la bête immonde Assad et Khamenei son parrain en #Iran

csdhi.org

RT @syrie24h: Le photographe palestinien du camp Al-Yarmouk #Yarmouk, Niraz Saïd, a été assassiné lors de sa détention dans les prisons du…

csdhi.org