Répression

Le gouvernement iranien manie la peine capitale pour faire taire la contestation

par Agnès ROTIVEL       Active Image

La Croix: Les exécutions arbitraires se multiplient dans le pays, neuf opposants « contre-révolutionnaires » accusés d’avoir cherché à renverser le régime islamique vont être pendus, d’autres pourraient suivre

Tout est bon pour mater la révolte. Les autorités judiciaires iraniennes ont annoncé mardi 2 février que neuf opposants allaient être « exécutés prochainement », neuf opposants « contre-révolutionnaires », selon elles, accusés d’avoir cherché à renverser le régime islamique.

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Khamenei prépare un nouveau massacre en Iran – (Al Ahram)

CSDHI –Active Image Dans une interview du président de la commission des Affaires étrangères du CNRI, le grand journal égyptien Al Ahram passe en revue le 28 janvier les points de vue de la résistance iranienne.
- Al Ahram : est-ce que nous nous trouvons face à une révolution contre le pouvoir en Iran ?

- Mohammad Mohadessine : ce qui se passe en Iran est un soulèvement populaire et une révolution pour la démocratie qui rejette toutes les formes de répression et de violences du pouvoir.

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Changement dans la structure de la milice du Bassidj

etActive Image autres manœuvres du régime dans la crainte des grandes révoltes de février

CSDHI - Selon des informations du département social de l’OMPI à l’intérieur de l’Iran, le régime des mollahs s’efforce en vain stopper la poursuite et le développement des révoltes populaires, notamment durant le mois de février en opérant des changements dans la structure de la milice du Bassidj du corps des gardiens de la révolution (CGR).

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Iran : Manifestation des familles pour la libération des prisonniers politiques

et protestations contre les procès injustes du régime des mollahs

CSDHI - Alors que le régime se livre à des simulacres de procès pour juger des prisonniers politiques sous l’accusation de « Mohareb » (en guerre contre Dieu) et les condamner à mort, le slogan « libérez les prisonniers politiques », une revendication urgente du soulèvement, est de plus en plus d’actualité.

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Iran: procès de 16 manifestants arrêtés lors des émeutes d'Achoura

CSDHI - Le procès de 16 manifestants arrêtés lors des émeutes antigouvernementales d'Achoura le 27 décembre s'est ouvert samedi à Téhéran, ont annoncé les médias iraniens.
Cinq des manifestants, parmi lesquels deux femmes, sont accusés d'être "mohareb (ennemis de Dieu) et corrompus sur terre", des crimes passibles de la peine de mort, précisent ces médias.

Les autres sont accusés notamment de "rassemblements et conspiration contre la sécurité nationale, propagande contre le régime islamique, et incitation à l'émeute".

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Iran - Plusieurs étudiants suspendus

CActive ImageSDHI - Après que les étudiants de l’Université de Science et Industrie à Téhéran aient manifesté durant l’Achoura, les agents du gouvernement les ont battus et arrêtés.

Plusieurs d’entre eux ont été convoqués au Comité Disciplinaire. Environ 13 ont été suspendus de l’Université pendant deux semestres.
(Activistes des Droits Humains en Iran – 14 janvier 2010)

 

0
0
0
s2sdefault

Les forces de Sécurité arrêtent encore plus de personnes en Iran

CSDHI - Active ImageDurant ces derniers jours ,   Alireza Nabavi, le mari de la prisonnière politique Atefeh Nabavi a été arrêté après que les forces de sécurités l’aient attaqué à Semnan. Il a été emmené vers une destination inconnue. Deux membres de sa famille sont en prison en ce moment y compris Seyed Zia Nabavi, le directeur du conseil de défense de l’éducation et Atefeh Nabavi , son épouse.

Jeudi 31 décembre, Parviz Varmazian, 54 ans, qui est un ancien prisonnier politique a été attaqué et emmené vers une destination inconnue par des agents du Ministère du Renseignement.

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Iran: mise en garde contre l'envoi de SMS et e-mails en vue de protestations

 CSDHI- Active ImageLa police a mis en garde les partisans de l'opposition en Iran contre le recours aux SMS et courriers électroniques en vue d'organiser des rassemblements, a indiqué vendredi l'agence ISNA, alors que des informations font état de préparatifs en vue de nouvelles manifestations. "Ces gens doivent savoir où ils envoient leurs SMS et e-mails car ces services sont sous surveillance. Ils ne doivent pas penser (...) qu'ils ne peuvent pas être identifiés", a déclaré le chef de la police Esmail Ahmadi Moghaddam.

 

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Témoin oculaire : les camions élévateurs des forces de sécurité ont roulé sur un manifestant

CSDHI Active Image- Daryoush (qui a observé la voiture des forces de sécurité rouler sur une personne) : Cet incident s’est déroulé aux environs du ministère du commerce qui est à environ 100 mètres de la place Valiasr et nous étions juste là…
Lorsque le camion élévateur s’approcha de près, il s’arrêta soudainement et monta sur le trottoir . Il allait faire marche arrière quand j’ai vu une autre voiture arriver … le deuxième camion élévateur arriva à une vitesse phénoménale et les personnes qui n’avaient aucune idée que le camion allait faire cela couraient tout en étendant leur main derrière eux pour se protéger de la voiture.

 

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Iran - Les forces de sécurité ferment les bureaux d’une association d’étudiants

CSDHI - Les bureaux de l’association islamique de l’université de Sajad à Mashhad furent fermés et 10 autres étudiants arrêtés.
A la suite d’un rassemblement des étudiants de cette université jeudi, en protestation contre les attaques sanglantes des sympathisants au gouvernement sur les étudiants de l’université libre de Mashhad qui avaient provoqués des dizaines de blessés, à l’arrestation de 210 étudiants et la probabilité de deux morts, les forces de sécurité ont envahi le campus de l’université de Sajad et fermé les bureaux  de l’association islamique à la suite de quoi ils ont arrêté 10 étudiants.

 

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Recherche

Twitter

RT @afchine_alavi: 2 DEC 2-Ahvaz les travailleurs sidérurgistes manifestent en #Iran en grève depuis 23e jours, Ils scandent: "Abandonne l…

csdhi.org

RT @Iran_Devoile: En dissimulant le sort et la localisation d'au moins 5 000 dissidents politiques disparus de force et exécutés secrètemen…

csdhi.org