Répression

Iran - le régime des mollahs bombarde des villages kurdes irakiens

Le régime de Téhéran a bombardé des villages kurdes irakiens en pleines célébrations des fêtes du Nouvel An iranien.  

L’artillerie du régime a une fois de plus visé la zone frontalière de Qaleh-Dizeh et de Chowman. Ce bombardement a infligé de graves dégâts financiers dans la région et provoqué la panique dans la population. Plusieurs villages ont été totalement évacués.   

Les bombardements du régime iranien de cette zone l’an dernier avaient infligé de lourdes pertes aux villageois déshérités et déplacé des populations.
 

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Iran: rassemblement des familles de prisonniers politiques devant la prison d’Evine à Téhéran

 ImagePour le Nouvel An iranien, célébré le 20 mars avec l’arrivée du printemps, des familles de prisonniers politiques, y compris d’étudiants emprisonnés ont dressé la nappe de Haft Sin  devant la prison  d’Evine à Téhéran.

Il s’agit d’une nappe blanche disposée sur une table portant sept éléments  commençant par la lettre S iranienne, représentant le renouveau et la prospérité. Ils souhaitaient par ce geste célébrer symboliquement cette fête avec leurs êtres chers.

C’était aussi un acte courageux de contestation contre le régime des mollahs contre  l'incarcération de leurs enfants.
0
0
0
s2sdefault

Iran : Des agents en civil agressent des familles de prisonniers politiques massacrés

Pour le premier jour de la nouvelle année iranienne (qui commence le 20 mars), comme le veut la tradition, les familles de prisonniers politiques massacrés en 1988, se sont recueillies sur les fosses communes du cimetière Khavaran dans le sud de Téhéran. Cette année, des agents en civil du sinistre ministère du Renseignement ont agressé la foule, frappant et blessant des parents endeuillés. D’autres forces de sécurité ont essayé en vain de disperser les familles.
0
0
0
s2sdefault

Iran : Le Festival du Feu tourne à la protestation populaire

Malgré le vaste dispositif de sécurité pour le dernier mercredi de l'année, le Festival de Feu a tourné en vastes manifestation de rejet des mollahs par la population iranienne, ont annoncé les sources de la Résistance en Iran.

Hommes, femmes et des enfants ont profité de l'occasion pour faire une impressionnante démonstration de mécontentement. Partout on a brûlé des effigies du guide suprême des mollahs et de son président Mahmoud Ahmadinejad dans les grandes villes comme Téhéran, Kermanchah, Ahwaz et Ispahan, ainsi que dans les bourgades reculées.

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Iran: enquête judiciaire contre un chef de la police pour conduite immorale

Une enquête judiciaire a été ouverte contre un ancien haut commandant de la police iranienne pour conduite immorale, a rapporté dimanche l'agence Isna.

"Un ancien commandant des forces de l'ordre s'est présenté ce matin devant la 76ème chambre du tribunal de Téhéran et l'enquête a démarré contre lui", rapporte Isna, en citant son spécialiste des affaires judiciaires, qui ne donne pas le nom du commandant.


Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Iran : show électoral

France 24 - L’Iran vote aujourd’hui pour renouveler le parlement. En ligne, les internautes expriment leurs désarrois face à ces élections.

Ce blogueur iranien appelle au boycott des urnes, qualifiant le  scrutin de show électoral. Pour lui un choix démocratique n’est pas possible. Il rappelle que le Conseil des Gardiens de la constitution a rejeté des milliers des candidatures qui lui déplaisaient.

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Iran : Boycott national des élections en Iran

 Dans un communiqué le Conseil national de la Résistance iranienne a indiqué que les bureaux de votes dans diverses parties du pays étaient largement boycottés.

Dans de nombreux points de Téhéran, comme Masjed Ansar Al-Hossein à Téhéran-pars, le carrefour Qasr, Abbass-Abad, Yaft Abad et la plupart de la banlieue nord, le calme règne. Les écoles Motahari, Qods et de l’Aéronautique servent de bureaux de vote. Le nombre d’électeurs n’y dépasse pas un ou deux.  

 

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Iran: Une prime pour l'"exécution" de trois responsables israéliens

Des étudiants conservateurs iraniens ont offert une prime d'un million de dollars pour l'"exécution" de trois responsables militaires israéliens, après l'offensive israélienne meurtrière contre la bande de Gaza, a rapporté lundi l'agence Isna.
Le groupe a même encouragé les Iraniens à faire des dons de reins, qui seraient ensuite vendus afin d'accroître la récompense pour obtenir l'assassinat du ministre israélien de la Défense, Ehud Barak, du directeur du Mossad, Meir Dagan, et du chef des services de renseignements, Amos Yadlin.

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Manifestations des salariés en Iran

Plus de 5000 ouvriers ont manifesté pour réclamer leurs salaires impayés dans la raffinerie de sucre de la ville de Chouch (sud de l’Iran) vendredi. Les grèves ont commencé le 3 mars quand les coupeurs de canne à sucre ont lancé une manifestation contre la

Jeudi, ils ont été rejoints par 3200 ouvriers d’autres branches de l’usine. Les grévistes ont menacé de poursuivre leur mouvement si la direction ne répondait pas à leurs demandes.  

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Recherche

Twitter