Répression

Iran : les autorités doivent cesser de harceler la famille d'une avocate incarcérée

Observatoire des droits humains
tolerance.ca - Lundi 16 juillet 2012 - 12 juillet 2012 Les autorités iraniennes doivent immédiatement mettre un terme aux mesures de harcèlement que subit la famille de Nasrin Sotoudeh, éminente avocate spécialisée dans la défense des droits humains et prisonnière d'opinion, a déclaré Amnesty International alors qu'une interdiction de voyager a été prononcée à l'encontre de son époux, Reza Khandan, et de leur fille Mehraveh Khandan, âgée de 12 ans. Nasrin Sotoudeh purge une peine de six ans dans la prison d'Evin à Téhéran.…

 
 

0
0
0
s2sdefault

Iran sanctions : défense de manger du poulet à la télévision

ruvr.ru - 16.07.2012 - Les autorités iraniennes ont recommandé aux chaînes de télévision de censurer les scènes de films et d'émissions dans lesquelles les acteurs mangent du poulet. De l'avis des fonctionnaires de telles scènes peuvent susciter l'envi et l'agression de la part des gens qui ne peuvent pas se permettre d'en acheter.

La situation économique en Iran a sérieusement dégradé suite aux sanctions internationales contre les institutions financières iraniennes et les producteurs de pétrole. L'inflation grandissante a fait de la viande (même de poulet) un luxe inabordable pour de nombreux habitants. Le poulet était une composante importante dans la ration des Iraniens démunis, or ses prix ont triplé au cours de cette année. Le poulet n'est accessible que dans les magasins d'Etat où les denrées sont vendues contre les cartes de rationnement et devant lesquels des files d'attente immenses se forment toujours.

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Iran : Amnesty appelle à libérer un prisonnier politique en grève de la faim

Le 11 juillet, Amnesty International a publié un communiqué appelant à la libération en Iran d’un journaliste prisonnier de conscience qui mène une grève de la faim depuis le 26 mai parce qu’on lui refuse l’autorisation de se rendre auprès de son fils malade.

Mohammad Sadiq Kabudvand, ancien rédacteur en chef et fondateur de l’Organisation des Droits humains du Kurdistan, a purgé la moitié d’une peine de prison de dix ans à laquelle il a été condamné pour son travail de journaliste et de défenseur des droits de l’homme, précise l’ONG. Il est détenu à la centrale d’Evine de Téhéran.

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Iran - La vie de certains journalistes et net-citoyens emprisonnés est en danger

RSF - 2012-07-10 - Une trentaine de militants de Reporters sans frontières et des journalistes iraniens, dont deux lauréats du prix de l'organisation, se sont rassemblés, ce 10 juillet à 14 heures 30, devant les locaux de Iran Air, sur l'avenue des Champs Elysées, pour protester contre les arrestations arbitraires et les tortures que subissent les journalistes et net-citoyens emprisonnés en Iran. Certains y déjà ont laissé la vie, d'autres sont en danger de mort. Cinq militants, en tenues de prisonniers et au maquillage (...)

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Iran - La République islamique internationalise sa répression

RSF - 28 Juin 2012 - Reporters sans frontières condamne vivement la prise d'otages de familles de net-citoyens et la pression exercée sur les familles de plusieurs journalistes iraniens travaillant pour des médias basés à l'étranger. Depuis le 21 mai 2012, l'organisation a recensé une dizaine d'arrestations de blogueurs et de net-citoyens pour “insulte contre l'islam”, dans plusieurs villes du pays, notamment à Téhéran, Machhad et Hamad?n. Le 25 juin 2012, selon une information publiée par la cyberpolice iranienne de la ville (...)

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Des délégations d'autres pays, incluant les États-Unis, Le Canada, Israël, l'Australie et le Royaume-Uni, et de l'Union européenne ont aussi boycotté le discours du président iranien.

Le Canada boycotte le discours d'Ahmadinejad au Brésil

RIO DE JANEIRO - La Presse Canadienne le mercredi 20 juin 2012 - La délégation du Canada à la Conférence des Nations unies sur le développement durable au Brésil est sortie de la pièce où se tenait un discours du président iranien Mahmoud Ahmadinejad, mercredi.

Un porte-parole du ministre canadien de l'Environnement Peter Kent — qui dirige la délégation — a affirmé que le boycott envoyait le message fort à l'Iran et au monde que le Canada ne tolérerait pas la rhétorique radicale et dangereuse de l'Iran.

Adam Sweet a affirmé que le gouvernement canadien refusait de se faire donner des leçons par un régime qui continue de représenter «la menace la plus significative à la paix et la sécurité mondiale».

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Répression : Deux auteurs iraniens arbitrairement arrêtés, dénonce le PEN

En cette journée si particulière...
Par Clément Solym,
  - actualitte.com - 20 juin 2012 - Tout le monde l'avait oublié, mais nous célébrons aujourd'hui la Journée nationale des réfugiés. Enfin, tout le monde… le PEN international, organisation professionnelle d'auteurs, n'allait pas manquer l'occasion d'attirer l'attention sur le sort des auteurs en danger, dans leur propre pays.

Et l'accès est tout particulièrement mis sur l'Iran, dont le régime politique est plutôt du genre à enfermer les auteurs en prison. Des promotions dont ils se passeraient volontiers, et dont Manijeh Najm Eraghi, traductrice, et militante des droits de l'Homme et Fariborz Rais Dana, économiste et auteur, ont dernièrement fait les frais.

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Répression : Cinq syndicats condamnent la "répression" de militants ouvriers en Iran

PARIS, 19 juin 2012 (AFP) - Les organisations syndicales françaises CFDT, CGT, FSU, Solidaires et UNSA ont condamné mardi "la vague de répression" en Iran "à l'encontre de militants ouvriers" et appelé les autorités iraniennes à "respecter les droits des travailleurs".

Dans un communiqué commun, les cinq syndicats "condamnent avec force la répression à l'occasion de l'assemblée annuelle du Comité de coordination pour la création d'organisations ouvrières" en Iran.

"Le 15 juin 2012, plus d'une soixantaine de militants parmi lesquels de nombreux membres du Comité ont été attaqués, arrêtés puis torturés par les forces de sécurité de la ville de Karaj", à 50 km à l'ouest de Téhéran, affirment les syndicats français.

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

AMNESTY INTERNATIONAL - Iran: Libérez les syndicalistes emprisonnés

13 juin 2012 - Iran. Libérez les syndicalistes emprisonnés  - À l'occasion de la 101e session de la Conférence internationale du travail, qui se déroule à Genève du 30 mai au 15 juin 2012, Amnesty International demande une nouvelle fois aux autorités iraniennes de libérer immédiatement et sans condition des syndicalistes emprisonnés au seul motif de leurs activités syndicales pacifiques en Iran.

Ces dernières années, les autorités iraniennes ont arrêté des dizaines de syndicalistes, dont certains ont été condamnés à de lourdes peines de prison. Elles maintiennent par ailleurs depuis longtemps l'interdiction de créer et de reconnaître syndicats et associations indépendants.

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

AMNESTY INTERNATIONAL : L'Iran doit annuler la peine de prison prononcée à l'encontre d'un éminent avocat et défenseur des droits humains

13 juin 2012 - AILRC-FR - Index AI : MDE 13/039/2012 - Amnesty International appelle les autorités iraniennes à relâcher immédiatement et sans condition un éminent avocat et défenseur des droits humains, membre du Centre de défense des droits humains (CDDH), une organisation cofondée par Shirin Ebadi, prix Nobel de la paix.

Abdolfattah Soltani, membre fondateur du CDDH, a d'abord été condamné par la 28e chambre du tribunal révolutionnaire à 18 ans d'emprisonnement à purger à Borazjan, à presque 1 000 kilomètres au sud-ouest de Téhéran, la capitale du pays, ce qui rendra les visites difficiles pour sa famille. En outre, il lui a été interdit de pratiquer le droit pendant 20 ans. Son avocat et sa famille ont été informés de ce verdict le 4 mars 2012. Le 11 juin, les proches d'Abdolfattah Soltani ont appris que la 54e chambre de la cour d'appel de Téhéran avait réduit la peine de cet homme à 13 ans de prison et annulé l'interdiction de pratiquer le droit. Le tribunal a néanmoins confirmé que la peine devait être purgée à Borazjan.

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Recherche

Twitter

RT @afchine_alavi: Tchaharchanbé Souri, fête du feu à travers l'Iran, s’est transformée en mouvement de protestation contre le régime des m…

csdhi.org