Répression

Iran : Moussavi dénonce des aveux obtenus sous la torture

AFP: Mir Hossein Moussavi a dénoncé dimanche 2 août le procès organisé contre des manifestants et des responsables réformateurs, en affirmant sur son site internet que les "aveux" obtenus "rappellent des tortures moyenâgeuses". Lors de l'ouverture des procès samedi, plusieurs personnalités du camp réformateur avait regretté leur participation au mouvement de contestation de la victoire du président Mahmoud Ahmadinejad lors de l'élection présidentielle du 12 juin, certains affirmant même qu'il n'y avait pas eu de fraudes durant ce scrutin.

 

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Le gouvernement irakien reconnaît enfin avoir pris 36 résidents d'Achraf en otages

ImageCSDHI -Hier  à 19h00, heure locale, le général Shamari, commandant de la police de la province de Diyala, a reconnu que ses forces avaient arrêté 36 membres de l'organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI).

Selon la télévision Al-Hura, il a déclaré: « Ces gens font partie de ceux qui ont participé à des émeutes dans le camp d’Achraf ces dernières quatre jours qui ont fait deux morts parmi les policiers et  66 autres blessés, et des dommages collatéraux au Camp d’Achraf, qui est considéré comme une propriété irakienne. »

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Les événements à Achraf sont d’un point de vue juridique considérés comme un crime contre l’humanité

ImageEn tant que commandant en chef des forces armées, Nouri Al-Maliki est responsable des crimes de ces derniers jours contre les résidents sans défense du Camp d’Achraf

Communiqué n° 60 du CNRI - Le 29 juillet, dans un discours au parlement italien, la Présidente élue de la Résistance iranienne Maryam Radjavi avait qualifié l’attaque des forces irakiennes contre Achraf, qui a fait 12 morts et plus de 450 blessés parmi les résidents de la cité, et les interdictions faites aux blessés d’accéder aux soins, d’ « exemples clairs de crimes contre l’humanité ». Mme Radjavi avait appelé à l’intervention du Conseil de sécurité de l’ONU et des organisations de défense des droits de l’homme pour empêcher la poursuite de ce massacre. Elle avait souligné que la Résistance iranienne, les blessés et les familles des victimes allaient porter plainte devant une cour de justice internationale compétente contre le gouvernement irakien et son Premier ministre qui a exécuté les ordres de Khamenei, le guide suprême des mollahs, et a en pris le commandement direct.

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Iran - Début du procès de manifestants opposés au régime des Mollahs

CSDHActive ImageI - Le procès d'un groupe d'"émeutiers" arrêtés lors de manifestations qui ont suivi la réélection le 12 juin d'Ahmadinejad s'est ouvert samedi devant le tribunal révolutionnaire de Téhéran, a indiqué l'agence officielle Irna.
L'agence de presse n'a pas précisé le nombre de personnes qui comparaissaient samedi.
La presse iranienne avait auparavant fait état d'une trentaine de personnes qui devaient être jugées à partir de samedi et qui avaient été arrêtées au cours des manifestations de l'opposition qui conteste les résultats de l'élection.

Irna, citant des sources judiciaires, a précisé que parmi les personnes jugées à partir de samedi figurent des personnes prises en photo alors qu'elles étaient entrain de "commettre les crimes".

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Une attaque contre des femmes de l’OMPI au gaz lacrymogène et des tirs en l’air fait 5 blessées

ImageDes femmes de l’OMPI empêchent le vol d’un camion des résidents d’Achraf

CSDHI - Les troupes répressives irakiennes qui ont encerclé et occupé Achraf, se livrent au pillage des biens dans divers points de la cité, s’emparant en particulier des véhicules des résidents. En fin d’après-midihier, vers 18h00 locale, un groupe de femmes Moudjahidine qui voulaient empêcher le vol d’un camion par les forces irakiennes, ont été agressées par des tirs de gaz lacrymogènes, des tirs de balles en l’air, des tirs de grenades soniques et fumigènes, des coups de matraques et de pierres. Sans se laisser impressionner par les mercenaires, ces femmes courageuses ont pris le camion avec elles et n’ont pas laissé les agents du régime des mollahs le voler. Fatemeh Jafari a été blessée par une pierre reçue en pleine poitrine. De plus, Mohammad Kongui, Farokh Afchar, Behnam Abedi et Abdolreza Kalantar, qui s’étaient portés au secours de leurs sœurs, ont été blessés par des tirs de grenades sonores et fumigènes.

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Iran: Le Grand ayatollah Ali Montazeri critique le pouvoir pour les morts en prison

CSDHI - Le Grand ayatollah dissident Hossein Ali Montazeri a critiqué mercredi les dirigeants du pays pour la mort de manifestants en prison, dans une lettre adressée à trois dirigeants de l'opposition.

"Ceux qui sont en prison sont forcés de faire des aveux sous la torture et chaque jour un corps est remis à sa famille", a écrit M. Montazeri dans une lettre en réponse aux dirigeants de l'opposition.

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

50 Moudjahidine du peuple d'Iran interpellés par les forces irakiennes

ImageCSDHI - Le président du Parlement iranien, Ali Larijani, s'est réjouit mercredi de la prise du contrôle du camp des Moudjahidine du Peuple iranien (OMPI) par les forces de sécurité irakiennes. "Bien qu'elle soit tardive, mais cette action du gouvernement irakien est louable", a déclaré M. Larijani, cité par l'agence Mehr.

 

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Recherche

Twitter

RT @afchine_alavi: 2 DEC 2-Ahvaz les travailleurs sidérurgistes manifestent en #Iran en grève depuis 23e jours, Ils scandent: "Abandonne l…

csdhi.org

RT @Iran_Devoile: En dissimulant le sort et la localisation d'au moins 5 000 dissidents politiques disparus de force et exécutés secrètemen…

csdhi.org