Pin It

ImageCSDHI - Plusieurs personnes ont été arrêtées dimanche dans la ville de Zahedan (sud-est), cible jeudi dernier d'un attentat ayant fait 25 morts, a affirmé lundi un haut responsable de la police iranienne.
Selon le responsable religieux sunnite local, les heurts ont été provoqués par une tentative d'agression dont il a été victime alors qu'il s'était rendu sur le lieu de l'attentat pour rendre hommage aux victimes.

 

Pin It

ImageCSDHI- A l’approche de la farce électorale des mollahs, face à la montée des protestations sociales, le commandant adjoint des Forces de sécurité de l'Etat (FSE), Ahmad Reza Radan, a menacé de mort en leur « brisant la nuque » les opposants et les critiques, a indiqué le 27 mai l’agence de presse officielle Fars.

Lors d'une visite à Bouchehr, dans le sud de l'Iran, dans le cadre de son plan de développement des mesures de répression, Radan a déclaré : « Ceux qui s’oppose à la population et à la police méritent d'être traitées avec fermeté et tués.» Il a ajouté : «Aucun hors-la-loi ou délinquant ne devraient oser se déplacer librement dans la société et de la police brisera le cou aux hors-la-loi et aux délinquants. »

Pin It

CSDHI - Plus de cent personnes ayant participé à un concert dans le sud de l'Iran ont été arrêtées et présentées comme membres d'un "groupe d'adorateurs de Satan" censés avoir bu de l'alcool et "sucé du sang", a rapporté mercredi  , 27 mai le quotidien Jam-e Jam.
"Cent quatre membres d'un groupe d'adorateurs de Satan ont été arrêtés lors d'une fête et d'un concert immoral à Shiraz (sud)" dimanche, a déclaré le responsable local des Gardiens de la révolution, Abbas Hamidi, cité par le journal.

 

Pin It

CSDHI -Selon  le communiqué du conseil national de la Résistance iranienne  , ce matin les forces de police irakiennes ont soudain pénétré à l’intérieur du camp d’Achraf en Irak où résident 3400 membres de l’organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI). Cette mesure répressive intervient à la suite de nouveaux appels du régime des mollahs à « mettre en œuvre l’accord bilatéral ». Elle survient également alors que les forces de l’armée irakienne assurent actuellement la protection du camp d’Achraf et que l’entrée de la police irakienne n’est absolument pas nécessaire.

 

Pin It

CSMirhossein 88!DHI- Le 19 mai, les étudiants de Qazvine ont protesté contre Moussavi, en scandant « 88, 88 !», exigeant des explications sur son rôle durant le massacre des prisonniers politiques. Des pancartes brandies ici et là disaient : « Mirhossein, 88 ! », « Libérez les étudiants » et «Evine accepte désormais les étudiants », pour rappeler l'augmentation du nombre d'étudiants incarcérés dans la funeste prison d'Evine de Téhéran.

 

Pin It

 CSDHI - La police de Tehranpars, dans la capitale, a procédé à l’arrestation de plusieurs jeunes. Le 6 mai, des patrouilles ont arrêté 17 cortèges de voitures, et appréhendé 10 garçons et 7 filles. Voitures et passagers ont été conduits au poste.
 
Le même jour, la police a fait fermer le café-restaurant Kandou, établissement fréquenté essentiellement par des jeunes. La raison en est « l’entrée de garçons et de filles mal voilées!...». (Iran News Agency - 7 Mai 2009).

 

Pin It

ImageCSDHI - Le Conseil de sécurité de la province de Kerman s’est dit préoccupé par à la présence d'Afghans sur son sol. Les autorités ont donc décidé d'expulser ces réfugiés. Amhadi Moghadam, chef de la police, a déclaré, dans une conférence de presse à Kerman, qu'il était prêt à exécuter cet ordre.

"La police est l'organe exécutif chargé de mettre en œuvre une politique. Si le Conseil de sécurité de Kerman a ordonné d'expulser ces Afghans, la police le fera", a-t-il ajouté. (ISNA, l'état-run news agency - 6 Mai 2009).

Pin It

CSDHI - Reza Rakhchan,  responsable des relations publiques du syndicat des travailleurs de l’usine de sucre de Haft Tapeh a été convoqué ce matin au tribunal de Chouch dans le sud-ouest de l'Iran.

 

Pin It

CSDHI - La police en Iran a commis une nouvelle bavure. Le 10 mai, des agents ont tiré sur un conducteur sur la route près de la ville frontalière de Noudcheh  à 150 kilomètres de Kermanchah (ouest de l'Iran ). Selon les informations, la victime Taha Salimi, était un âgé de 33 ans et père de deux enfants.

Ces agents ont tiré sur son véhicule qui ne transportait aucune marchandise et sans aucune sommation d’usage.  (Agence de presse INA – 11 mai)

Pin It

ImageCSDHI - “50 individus ont été arrêtés aujourd’hui, dont 15 étaient drogués, et 35 déclarés comme tels”,  a dit le colonel Seyed Javad Kachfi, chef de la brigade des stupéfiants de Téhéran, alors qu’il se dirigeait vers la place Harandi dans le 12e arrondissement.