Répression

Une série d’arrestations dans les villes agitées du Kurdistan

ImageTéhéran, 5 août -Des journalistes et des défenseurs des droits de l'homme ont été arrêtées dans la province du Kurdistan selon des militants des droits de l'homme dans la capitale iranienne.

Mahmoud Salehi, porte-parole de l'Organisation du comité pour l'instauration des syndicats, a été arrêté aux premières heures de jeudi. Cette arrestation suit celle de deux activistes Kurdes dans la ville de Sanandaj par des agents de la sécurité en civil.

 

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Des prisonniers politiques grévistes de la faim maltraités

ImageTéhéran, 5 août - Un prisonnier politique qui mène depuis une semaine une grève de la faim en solidarité avec le journaliste détenu Akbar Gandji s'est vu privé de ses droits de visite pendant une semaine, a annoncé un groupe de défense des prisonniers politiques jeudi.

Bina Darabzand, actuellement détenu à la prison de Radjaï-Chahr, a annoncé qu'il mènerait une grève de la faim d'une semaine en soutien à Gandji qui est actuellement dans une situation critique à l'hôpital où il suit son 54e jour de grève de la faim pour protester contre sa détention.

 

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Huit Prix Nobel demandent la libération d’Akbar Gandji

ImageIran Focus, Téhéran, 5 août - Huit Prix Nobel ont appelé l'Iran à relâcher immédiatement et sans condition le journaliste Akbar Gandji, qui en est actuellement à son 55e jour de grève de la faim pour protester contre sa détention.

La santé de Gandji s'est détériorée et il a atteint un état critique. Sa femme affirme avoir été empêchée de le voir ces deux derniers jours.

La pétition pour la libération de Gandji a été lancée par la lauréate 2003 du Nobel Chirine Ebadi.

 

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

La femme du dissident Ganji lui demande de cesser sa grève de la faim

ImageAFP, Téhéran, 6 août - La femme du plus emblématique des prisonniers politiques iraniens, Akbar Ganji, lui a demandé de cesser la grève de la faim qu'il observe depuis 57 jours.
"Je demande à tous nos amis et à tous ceux qui l'ont soutenu de faire pression sur lui pour qu'il cesse sa grève de la faim et de faire pression sur la justice pour qu'elle accepte ses demandes (de libération conditionnelle) car son jugement était illégal et injuste", a déclaré Massoumeh Shafiie samedi à l'AFP.
"Je suis très inquiète, je n'ai pas pu lui rendre visite depuis une semaine. J'étais encore à l'hôpital jeudi et vendredi, mais on ne m'a pas autorisé à le voir", a-t-elle dit.

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Affrontements et arrestations dans un village du nord-est

ImageIran Focus, Machad, 29 juillet - Une émeute a éclaté dans un village de la banlieue de Machad dans le nord-est de l'Iran, jeudi, menant à des affrontements entre les habitants et les forces de sécurité. Des dizaines de villageois ont été arrêtés.

Les habitants avaient demandé que le village de Kharou Olya voie son statut passer à celui de ville vu le nombre croissant de sa population. Une manifestation en faveur de cette demande a été dispersée quand les forces de sécurité ont arrêté plusieurs manifestants, y compris le représentant du village.


 

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

L’avocat de Zahra Kazemi a trouvé refuge pour ne pas être arrêté

ImageIran Focus, Téhéran, 30 juillet - Un avocat des droits de l'homme représentant la famille de la photojournaliste irano-canadienne Zahra Kazemi est apparu sans prévenir à l'association des avocats du barreau de Téhéran samedi et a commencé un sit-in, après que la police ait fait une descente chez lui pour tenter de l'arrêter.

Les problèmes d'Abdolfattah Soltani ont commencé quand il a publiquement accusé lundi le procureur de la révolution de Téhéran, Saïd Mortezavi d'être impliqué dans le meurtre en juillet 2003 de Zahra Kazemi, qui a été tué à la prison d'Evine après avoir été arrêté alors qu'elle prenait des photos de familles de prisonniers politique devant la funeste prison de Téhéran.

 

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

L’Iran détient l’avocat de la famille Kazemi dans une prison de haute sécurité

ImageIran Focus, Téhéran, 2 août - Abdolfattah Soltani, avocat des droits de l'homme, arrêté samedi sous l'inculpation d'espionnage nucléaire est actuellement détenu dans la section 209 de la funeste prison d'Evine de Téhéran, a affirmé lundi le président de l'association des avocats du barreau de Téhéran.

Mohammad Jandaghi a fait l'annonce à la suite d'une rencontre avec le procureur de Téhéran Saïd Mortezavi.

 

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

La police abat des manifestants au Kurdistan

ImageIran Focus, Téhéran, 2 août - Les Forces de sécurité de l'Etat ont ouvert le feu lundi soir sur une manifestation pacifique dans la ville kurde de Sanandaj, dans le nord-ouest de l'Iran, tuant plusieurs personnes dont deux enfants et déclenchant des émeutes dans toute la ville, ont rapporté des témoins oculaires.

Au moins 1000 personnes s'étaient rassemblées dans le parc Esteghlal dans la soirée, pour manifester pacifiquement contre la torture et le meurtre d'un jeune Kurde par la police dans la ville voisine de Mahabad, qui a déclenché des protestations de grande ampleur au Kurdistan et en Azerbaïdjan de l'ouest ces trois dernières semaines.

 

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

La police « anti-vice » arrête 15 personnes dans une fête

ImageIran Focus, Téhéran, 2 août - Le Forces de sécurité de l'Etat ont lancé un raid sur une soirée mixte dans la ville pétrolière d'Ahwaz, dans le sud de l'Iran, et ont arrêté une quinzaine de jeunes, hommes et femmes, a rapporté un quotidien semi-officiel.

Les personnes interpellées ont été déférées au parquet et seront inculpées. Elles seront aussi châtiées par le fouet, a écrit le quotidien ultra Keyhan lundi.


 

0
0
0
s2sdefault

La police iranienne fait une descente chez l’avocat de la journaliste canadienne assassinée

ImageIran Focus, Téhéran, 28 juillet - Les agents du parquet et des policiers en civil ont opéré une descente de police jeudi matin au domicile de l'avocat de la famille de la photo journaliste irano-canadienne Zahra Kazemi.

La descente au domicile de Abdolfattah Soltani a été menée sur les ordres du procureur de Téhéran Saïd Mortazavi, lui-même impliqué dans le meurtre. Un journal français avait cité des sources à Téhéran disant que Zahra Kazemi était morte de coups sur la tête assenés par Mortezavi.

Lundi, durant une audition où les proches de Kazemi ont demandé à la justice de rouvrir le procès de ce crime, Soltani a pointé le doigt sur Mortazavi pour le meurtre.


 

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Recherche

Twitter

RT @afchine_alavi: Tchaharchanbé Souri, fête du feu à travers l'Iran, s’est transformée en mouvement de protestation contre le régime des m…

csdhi.org