Pin It

suicide femmes iranCSDHI - Au cours des derniers jours, quatre femmes et deux hommes se sont suicidés de différentes façons, en s’auto-immolant, en avalant des pilules et par pendaison.

Pin It

répression iranCSDHI - Le mois dernier, le Guide suprême des mollahs, Ali Khamenei, a nommé le général Hossein Salami au poste de nouveau commandant des Gardiens de la révolution (les pasdaran).

Pin It

Masoud Kazemi iranCSDHI - « Vous n'avez pas le droit de respirer », a déclaré le juge Mohammad Moghiseh à Masoud Kazemi, prisonnier politique.

Pin It

khamenei guide suprême effondrement régime iranCSDHI - Le temps n’est pas du côté du régime iranien. Le régime des mollahs, âgé de 40 ans, qui a survécu si longtemps à cause de son emprise sur le peuple iranien lors d'opérations terroristes et de guerres par procuration à l'étranger, perd son pouvoir.

Pin It

journée Al Qods IranCSDHI - Chaque année, le dernier vendredi du Ramadan (journée Al- Qods, Jérusalem en arabe), le régime iranien organise une manifestation, faisant venir des mercenaires basijis dans les villes, supposément pour célébrer la traditionnelle « Journée de Jérusalem », pour la restitution de Jérusalem aux Palestiniens ».

Pin It

répresion iraniens ramadan iranCSDHI - L’Iran a intensifié la répression des libertés civiles alors que la campagne de « pression maximale » menée par les États-Unis frappe le régime de tous les côtés.

Pin It

inondations iranCSDHI - Deux mois se sont écoulés depuis les inondations catastrophiques qui ont frappé plus de 25 provinces d'Iran.

Pin It

femmes hijab répression iranCSDHI - Selon Soleyman Malekzadeh, un responsable des forces SSF, « les femmes qui s'affichent sans hijab dans des lieux publics seront punies de deux mois de prison ou d'une amende pouvant aller jusqu'à 500 000 rials (environ 10 Euros) ».

Pin It

Hadi Khamenei frère guide iranCSDHI - Seyed Hadi Khamenei, secrétaire général de l’Assemblée de la Ligne des Forces de l’Imam et frère du Guide suprême de l’Iran, a attaqué certains responsables du régime et leur a reproché les conditions socio-économiques de l’Iran.

Pin It

terrorisme cyberespace iranCSDHI - La société de la cyber-sécurité Fireeye a affirmé que des comptes au faux noms des politiciens et des journalistes sur les réseaux Facebook et Twitter étaient actifs pendant l’élection 2018 du Congrès américain, en défense des positions de l’Etat iranien contre Donald Trump. Selon cette société spécialisée, ces faux comptes avaient commencé leur activité il y a un an.