Pin It

ImageCSDHI - Les forces répressives entrées à Achraf ce matin dans l’intention de massacrer et d’annihiler les Moudjahidine du peuple d’Iran sur ordre de Maliki, sont notamment :

- Une unité de la brigade Scorpion de Bagdad
- Les forces de réaction rapide Khan Bani Sa’ad
- Les forces spéciales du Premier ministre sous le commandement d’un colonel de l’état-major

Pin It
ImageCSDHI - Dès 11h00, heure locale, le nombre de blessés à l'aile nord du camp d’Achraf a atteint les 45, dont deux femmes. 14 résidents ont reçu des blessures par balles, 13 ont été renversés par des véhicules blindés Humvee et 16 ont été blessés après avoir été frappés à coups de pierres, de matraques et de barres de fer.

Pin It
CSDHI - A 8h30 ce matin l'attaque des forces répressives irakiennes commandées et supervisées par Nouri Maleki contre les résidents d'Achraf a commencé à l'entrée principale avec des camions de pompier projetant de l'eau bouillante sur les résidents.

Pin It

CSDHI - Les tentatives d’un journaliste de l’Associated Press d’entrer au Camp d’Achraf aujourd’hui ont échoué. Les autorités irakiennes, qui redoutent de voir dévoiler leurs crimes contre l’humanité, ont renvoyé le journaliste. Une heure auparavant, un journaliste de l’AFP s’est vu aussi interdire l’entrée du camp.

 

Pin It

ImageCSDHI - Selon les informations reçues de l'intérieur du régime clérical, un grand nombre de criminels de la 9e Brigade Badr et de membres de la Force terroriste Qods du Corps des gardiens de la révolution (CGR), sont parmi les forces irakiennes qui attaquent le Camp d’Achraf en Irak. Certains sont issus de ce qu'on appelle la centrale de renseignement Jahaz de la 9e brigade Badr, qui ont fait leur apparition déguisés en agent de police irakien et portent des cartes de la police.

 

Pin It

CSDHI - Les médias du régime iranien ont rapporté que, dans son intervention à l’ouverture de la session actuelle du Majlis (parlement), le président du Majlis des mollahs, Ali Larijani, a félicité le gouvernement irakien pour l'attaque contre le Camp d’Ashraf, disant: « Bien que cette action du gouvernement irakien, aurait dû se faire depuis longtemps, elle est digne d'éloges. »

 

Pin It

CSDHI - Vers 10h00 locale, mercredi 29 juillet, les forces irakiennes sont entrées dans le camp d’Achraf avec six véhicules équipés de mitrailleuses semi-lourdes BKC. Ils ont ouvert le feu sur les résidents sans défense d’Achraf, tuant et blessant plusieurs d’entre eux.

 

Pin It

ImageCSDHI - Les forces de police irakiennes bloquent l’accès d’Achraf à tous les médias et empêchent tout contact direct des médias avec les résidents d’Achraf. Ce matin l’Agence France Presse (AFP) devait se rendre à Achraf mais n’a pas été autorisée à entrer à la porte extérieure.

 

Pin It

CSDHI - Le Moudjahidine du peuple Amir Kheiri, qui souffrait d’un traumatisme crânien ayant entrainé un coma à la suite des coups donnés par la police irakienne, et qui nécessitait une intervention urgente, est décédé à 4h30 ce matin, à cause de l’interdiction faite aux médecins d’entrer à Achraf et du manque de moyens médicaux nécessaires pour le sauver. Amir Kheiri, 46 ans, était originaire de Naghadeh et un des héros de la résistance de cette ville. Il résistait depuis 22 ans.

 

Pin It

Khamenei essaie vainement de compenser sa défaite face au soulèvement populaire

- Dans l’attaque des forces irakiennes contre Achraf, on dénombre 5 martyrs, 385 blessés, et 31 personnes arrêtées
- 13 blessés sont dans un état extrêmement grave
- Les résidents ont entamé depuis hier soir une grève de la faim
- La Résistance, les blessés et les familles des martyrs portent plainte devant la justice internationale contre le gouvernement irakien et son premier ministre