Pin It

CSDHI - Vers 20h00 heure locale, les moudjahidine du peuple Hamid-Reza Kia et Nosrat Ali-Moradi ont été gravement blessés sous les coups violents des agents de la répression. Le Moudjahidine du peuple Hamaid-Reza Kia, qui a reçu sur la tête des coups de matraque, de barre de fer et de hache a reçu 10 points de suture.

 

Pin It

ImageQuatre Moudjahidine du peuple ont été tués

CSDHI - Vers 20h00 heure locale, les Moudjahidine du peuple Mehrdad Nik Siar, Mohammad Reza Bakhtiari et Mehrdad Reza Zadeh, ont été tué par les balles des agents irakiens qui tiraient sur les résidents sans défense d’Achraf.

Pin It

CSDHI - Vers 19h30, heure locale, mardi 28 juillet, les forces irakiennes ont ouvert le feu sur les Moudjahidine du peuple à Achraf.Le Moudjahidine du peuple Farzine Zamani a été tué, et les Moudjahidine du peuple Mansour Haddad, Sadegh Morsal, Samad Amiri, Ali Mahdavi et Firouz Chadlou, sont au nombre des personnes blessées par balle près de la porte nord d’Achraf.

 

Pin It

ImageCSDHI - Les noms de 134 blessés dans l’attaque des forces de la police irakienne contre les résidents du Camp d’Achraf, avec photos et films à l’appui, ont été présentés au siège d’Amnesty Internationale à Londres.
Selon les dernières informations reçues, Peyman Kord-Amir, artiste et chanteur, est dans le coma à la suite de violents coups sur la tête.

Pin It

ImageCSDHI - Les Moudjahidine du peuple à Achraf qui subissent depuis ce matin une attaque sauvage commanditée par le régime des mollahs, continuent à résister dans des conditions difficiles et une chaleur de 57 °.  Sans armes et sans défense, les résistants iraniens se considèrent victimes de l’exportation de la répression du régime iranien vers l’Irak et le camp d’Achraf.

 

Pin It

ImageCSDHI - A 17h30, on dénombrait 49 membres de l’OMPI blessés sous les coups violents de la police irakienne. Outre ces Moudjahidine du peuple, Siavoch Nezamolmaleki, fils de la Moudjahid martyr Nasrine Parsian, est tombé dans le coma à la suite de coups violents sur la tête. Les médecins d’Achraf font tout ce qu’ils peuvent pour le sauver. Un véhicule de l’OMPI a été volé.

 

Pin It

ImageAttaque contre Achraf – communiqué n° 8

CSDHI -   A 17h15, heure locale, le matraquage sauvage des résidents sans armes du Camp d’Achraf, membres de l’OMPI, par les forces armées irakiennes continuait.

Ces forces sont entrées dans la Cité par les portes du nord et de l’est dans diverses rues. Non seulement elles frappent les résidents, mais elles crèvent aussi les pneus de tous les véhicules qui transportent des blessés à la clinique d’Achraf. Beaucoup de ces blessés sont privés de soins

Pin It

CSDHI - A 17h, des transports de troupes blindés ont attaqué la Cité d’Achraf et se sont emparé d’une intersection menant au cimetière de Morvarid. Les Moudjahidine du peuple Ebrahim Komari, Bahram Jafari, et Reza Danapour qui ont été blessés, ont été menottés alors qu’ils étaient inconscients, avant d’être emmenés vers une destination inconnue. Six hommes dans des blindés se dirigent vers les stations d’eau et d’électricité d’Achraf, et sur leur chemin ont blessé au moins 15 personnes.

 

Pin It

CSDHI - A 16h50 heure locale, la police irakienne attaquait les membres de l’OMPI du Camp d’Achraf avec des jets d’eau bouillante et à coups de matraques. Les membres de l’OMPI se sont couchés à terre pour empêcher les véhicules de police d’avancer. Les bulldozers et les véhicules blindés démolissent les grillages de l’aile nord du camp d’Achraf.

 

Pin It

ImageA 16h30, heure locale, la police irakienne a démoli les portes de l’entrée d’Achraf avec des bulldozers. Elle matraque les résidents d’Achraf qui résistent à leur attaque dans une température de 57 degrés.

Les forces irakiennes lancent des pierres sur les membres de l’OMPI depuis les toits de leurs bâtiments. Homayoun Daiyhim a été violemment battu à coups de barre de fer. Les forces irakiennes attaquent aussi les membres de l’OMPI dans d’autres endroits.