Pin It

ImageCSDHI -  Selon les informations provenant de manifestants des réseaux de la Résistance, A 17h locale la répression continue au cimetière Behechte Zahra et les forces de sécurité et du bassidj s'acharnaient sur la population à coup de matraque et de couteau pour les disperser. Les forces du régime  sont extrêmement violentes.

Pin It

ImageCSDHI - Onze résidents du camp Ashraf ont trouvé la mort durant les trois jours d'affrontements entre les forces de sécurité irakiennes et les Moudjahidine du Peuple, formation d'opposition au régime de Téhéran, a indiqué jeudi à l'AFP une source locale de sécurité.

"Selon nos informations, sept sont morts mardi et quatre dans les deux jours suivants", a indiqué ce responsable de la sécurité dans la province de Diyala, au nord-est de Bagdad où se trouve le camp.

C'est la première fois que les forces de sécurité irakiennes font état de morts parmi les résident du camp.

Ce responsable a également affirmé qu'il y avait eu 300 blessés dans les rangs des Moudjahidine et plus de 50 arrestations.

Pin It

ImageManifestation et heurts au cimetière de Behecht-e-Zahra et dans de nombreux points de la capitale

 Selon les informations du département social de l’OMPI à l’intérieur du pays, jeudi, à l’occasion du 40e jour du martyr des manifestants tombés le 20 juin 2009, des dizaines de milliers de Téhéranais se sont recueillis dans le cimetière de Behecht-e-Zahra, et ont scandé « Mort au dictateur» et « Allah-o-Akbar ».  La présence massive des forces de la répression, composée de milliers de miliciens du Bassij, des FSE et des agents en civil n’a pu empêcher la manifestation.

Pin It

ImageContrairement aux chiffres et aux statistiques très basses sur les forces irakiennes armées stationnées à Achraf  fournis par Ali Dabbagh, le porte-parole officiel du gouvernement irakien, et Damouk Shemri, le commandant de la police de Diyala, à partir de 8h00 locale, jeudi 30 juillet 2009, près de 2200 hommes armés irakiens ont encerclé et occupé Achraf, armés de toutes sortes de mitrailleuses et de véhicules blindés. Il y a aussi des voyous armés de matraques et de haches. Toutefois, les courageux résidents d'Achraf font toujours preuve de fermeté.

 

Pin It

ImageCSDHI - A 15h locale les correspondants de l'AFP, CNN, et de la chaîne Al Arabya se trouvaient à l’entrée d’Achraf et insistaient pour obtenir l'autorisation d’y entrer.

Les forces de répression irakiennes tentent avec précipitation de laver leurs vêtements et de sauver les apparences pour réduire les effets négatifs en présence des journalistes. Elles compteraient ne vouloir faire rencontrer que des forces irakiennes à la presse

Pin It

ImageDans une lettre au Secrétaire général de l'ONU, des parlementaires irakiens de sept groupes politiques : Nous demandons la protection de la réputation irakienne face à la pression de Téhéran contre Achraf, nous ne permettrons pas à un pays tiers de réprimer son opposition au nom de notre gouvernement

CSDHI - Cinquante parlementaires irakiens de sept groupes politiques du parlement de ce pays ont adressé une lettre hier au Secrétaire général des Nations unies dénonçant la répression des résidents d’Achraf. Dans leur lettre, les députés déclarent : « alors que le monde a mis l'accent sur des scènes du soulèvement à l’intérieur de l'Iran et  l’aspiration du peuple à la liberté, les résidents du camp d’Achraf, qui sont des réfugiés politiques en vertu de la Quatrième Convention de Genève, ont été placés sous un blocus contraire aux traités internationaux et privés de leurs besoins humanitaires pendant plus de six mois. »

Pin It

« Nous les massacrerons en Irak »

CSDHI - Des agents et tortionnaires du ministère du Renseignement des mollahs en Iran (le Vevak) prennent actuellement contact avec les familles des Moudjahidine du peuple en Iran pour leur briser le moral et contrer l'insurrection du peuple iranien. Ils les menacent en ces termes : « Nous massacrerons l'ensemble des Moudjahidine du peuple à Achraf, vous avez bien entendu ce que M. Laridjani (président du Majlis) a dit au premier ministre irakien, Maliki. »

Pin It

Justification de crimes contre l’humanité et préparation du terrain à davantage de massacre

CSDHI - Le régime des mollahs et ses agents irakiens sont pris de panique par la colère et l’indignation qu’ils ont provoquées au sein du peuple irakien et de l’opinion publique internationale avec l’attaque criminelle des forces irakiennes contre Achraf, sur ordre de Khamenei le guide suprême du régime iranien. Ils préparent une nouvelle mise en scène pour continuer le massacre des résidents d’Achraf et justifier leur crime contre l’humanité.

Pin It

ImageCSDHI : Clips vidéo sur le massacre en cours à la Cité d'Achraf, contre les Moudjahidine du peuple d'Iran, sur ordre de Khamenei.

http://www.youtube.com/watch?v=VP6mTJ0cIoI
http://www.youtube.com/watch?v=PlYlQ2xHpwA
http://www.youtube.com/watch?v=aXCFI3k2mBc
http://www.youtube.com/watch?v=vwWTBUmrjr0

Pin It
CSDHI - Ali Mohammad Tachayod, ancien prisonnier politique du chah, et Parviz Karimian, responsables de longue date de l’organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran, ont été blessés sous les coups des agents répressifs, sur toute la surface du corps.