Actualités

100 coups de fouet pour relations sexuelles illégitimes

ImageAFP lundi, 08 janvier 2007 - Un Iranien a été flagellé publiquement à Behshahr (nord) pour avoir eu des relations sexuelles avec des femmes mariées et filmé les scènes, a rapporté dimanche la presse.

L'homme, dont l'identité n'est pas précisée, a été arrêté après plusieurs plaintes "pour avoir eu des relations sexuelles illégitimes et avoir filmé les scènes", a rapporté le quotidien Etemad Meli.

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Un homme pendu dans le centre de l’Iran

Iran Focus - Un homme a été pendu dans une prison de la ville d'Ispahan, dans le centre de l'Iran, a annoncé mercredi l'agence de presse officielle IRNA.

Cet individu, Ali Sh., 43 ans, a été condamné pour trafic de drogue, selon le reportage.

 

0
0
0
s2sdefault

Un homme pendu dans le sud de l’Iran

 Les autorités iraniennes ont pendu un homme près de la ville portuaire de Bandar Abbas dans le sud du pays a rapporté une agence de presse officielle samedi.

L'homme identifié par ses initiales H. A. a été pendu dans la prison d'un village jeudi, a précisé l'agence ISNA le 30 décembre . Il était accusé de meurtre

0
0
0
s2sdefault

plus de 200 condamnations à mort et 100 d’exécutions cet automne en Iran

Selon les estimations des défenseurs des droits de l'homme, dans la crainte du climat explosif qui règne dans la société iranienne et de la vague de protestations et de soulèvement qui secoue le pays, le régime des mollahs a prononcé au cours des trois mois d'automne cette année plus de 200 condamnations à mort et exécuté 100 de ces peines capitales en public ou en prison.

Une grande partie de la centaine d'autres condamnations à mort a été approuvée par la cour suprême. Deux peines inhumaines de lapidation ont aussi été prononcées
 

0
0
0
s2sdefault

Quatre pendaisons en Iran

Imageselon l'agence de presse officielle ISNA le 26 décembre , Quatre prisonniers ont été pendus dans les villes du sud-est, Zahedan et Saravan, et à Bandar-Abbas, ville portuaire du sud, ces trois derniers jours.

Deux jeunes homes, identifies comme étant Youssef B. et Poar-Deal B., ont été pendus à Zahedan.


 

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Vastes mesures de répression contre les étudiants de Polytechnique après la visite d’Ahmadinejad

ImageTéhéran - A la suite de la sortie de Mahmoud Ahmadinejad de Polytechnique à Téhéran sous les cris d'étudiants scandant "A bas le dictateur !" et brûlant ses portraits sous ses yeux, l'appareil de sécurité des mollahs a créé un climat de terreur en créant de fausses preuves contre les étudiants présents ce jour-là.

Un site lié aux organes répressifs du régime, le "centre d'information des étudiants du Bassidj » a publié les noms et caractéristiques de six étudiants qualifiés de "hooligans." Le site publie aussi un texte avec les photos de ceux qu'il appelle "un groupuscule d'étudiants dont les racines remontent aux hypocrites (nom que le régime donne aux Moudjahidine du peuple) exécutés en 1981."

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Iran: Selon le chef de l’organisation carcérale, il y a plus de 100 centres de détention de sécurité

IRAN - Une dépêche de l'agence de presse officielle du régime ISNA rapporte que le chef de l'organisation carcérale du régime iranien, Ali-Akbar Yassaghi, a reconnu l'existence de « centres de détention de sécurité ».  « Jusqu'à présent les centres de détention de sécurité ont été  montés de manière arbitraire, a-t-il dit. Au sein des systèmes (officiels) il doit y avoir des unités et des centres de détention pour ceux qui sont considérés comme des menaces intérieures ou étrangères  au régime."


 

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Iran : Trois détenus pendus à Zahedan

ImageQuinze détenus ont été pendus depuis l'adoption de la résolution de l'Assemblée générale de l'ONU il y a quatre jours

 Le régime des mollahs a fait pendre en public trois jeunes hommes identifiés par les noms Mohammad Sh., Changiz N. et Ali B., dans la ville de Zahedan, dans le sud-est de l'Iran, a annoncé l'agence de presse gouvernementale ISNA  le 24 décembre. Depuis l'adoption le 19 décembre d'une résolution du Conseil de Sécurité de l'ONU condamnant les violations des droits humains en Iran, 15 prisonniers ont été pendus. Dans cette résolution, les violations systématiques des droits humains, et en particulier des exécutions arbitraires et des châtiments dégradants, ont été condamnés.

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Recherche

Twitter