Pin It

CNRI - Le nombre croissant de pendaisons coïncide avec l'adoption d'une nouvelle résolution condamnant les violations des droits de l'homme par le régime des mollahs à l'Assemblée générale de l'ONU.Le régime des mollahs a pendu quatre prisonniers à la sinistre prison d'Evine, a rapporté  l'agence de presse d'Etat ISNA  le 19 décembre.


 

Pin It

ImageLes autorités iraniennes ont pendu quatre personnes, dont une femme, à la prison d'Evine de Téhéran, ont rapporté les médias officiels jeudi 20 décembre.

Tous les quatre ont été pendus mercredi, a écrit le quotidien d'Etat Iran.

 

Pin It

ImageIran manif - La 54e résolution d'un organe de l'ONU condamnant les mollahs pour leurs terribles violations des droits de l'homme est tombée 18 décembre 2007. C'est l'Assemblée générale qui l'a votée, malgré une campagne intensive du régime iranien et d'un déballage impressionnant de cadeaux sonnants et trébuchants pour convaincre des pays de voter contre.

 

Pin It
Le bulletin étudiant Amir Kabir a rapporté le 17 décembre que le régime misogyne des mollahs a décidé d'exécuter deux femmes, mercredi le 19 décembre dans la prison d'Evine de Téhéran.
Selon le journal Amir Kabir, ils s'agit de Raheleh Zamani et Zahra N.
Pin It

Deux Iraniens et deux Afghans ont été pendus pour vol à main armée, trafic de drogue et meurtre en Iran à Zahedan (sud-est) et Ispahan (centre), ont rapporté mardi les journaux iraniens.
Kodadad Shahbaksh,   et Mohammad Reza Saleh,   ont été pendu lundi matin à Zahedan.
Par ailleurs, deux Afghans ont été pendus à Ispahan pour meurtre.
Ces pendaisons portent à au moins 289 le nombre d'exécutions cette année en Iran, selon un décompte effectué par l'AFP à partir d'informations de presse et de témoignages.
 
(AFP)

Pin It
ImageSelon le journal Etemad Meli du 15 décembre, un homme de 42 ans, prénommé Morteza a été condamné à mort à Ispahan dans le centre de l'Iran.
Pin It

Amir Ahmad Garavand, chef des forces de sécurité du régime iranien à Kermanchah (sud ouest de l'Iran) a mis en avant l'intensification de la répression et des raids chez l'habitant.

Dans une interview avec l'agence de presse officielle ISNA du 12 décembre, il a déclaré: "Avec le plan de sûreté publique, les forces de l'ordre ont lancé 25 opérations dont une est la confiscation des paraboles. Car il est difficile de faire 25 opérations en même temps. C'est pourquoi, désormais, la police essaye de lancer une vaste opération dans ce domaine".

 

Pin It

Mardi, pour la Journée Internationale des droits de l'homme, le régime inhumain des mollahs a diffusé de manière choquante des photographies de la pendaison d'un prisonnier à une grue devant une foule importante. La télévision d'Etat a également diffusé la photo de trois autres prisonniers pendus à une potence dans la cour d'une prison de la ville de Bojnourd dans le nord-est.


Ces horribles mesures sont adoptées par les mollahs pour terrifier les Iraniens en colère, en particulier les étudiants et les jeunes, afin de les dissuader de participer aux manifestations hostiles au pouvoir.

Pin It

Quatre Iraniens ont été pendus à Bojnourd (nord est), a rapporté mardi la télévision d'Etat.
Un des condamnés à été pendu publiquement et les trois autres en prison.
La télévision iranienne a montré les images de ces pendaisons, qui portent à au moins 284 le nombre d'exécutions cette année en Iran, selon un décompte effectué par l'AFP à partir d'informations de presse et de témoignages.
Le nombre des exécutions s'est accru de manière notable ces derniers mois dans.
(avec AFP)

Pin It

Un homme,  a été exécuté par pendaison en public à Shiraz (sud), a rapporté mercredi le site internet de la télévision d'Etat.
Il a tué à coups de couteau sa victime avant de voler sa voiture.
Cette pendaison porte à au moins 285 le nombre d'exécutions cette année en Iran, selon un décompte effectué par l'AFP à partir d'informations de presse et de témoignages.

(avec AFP )