Pin It

ImageEnquête sur les enfants des rues, parue dans le quotidien gouvernemental « Iran » du 20 janvier 2003.

  • D'après les chiffres, les déviations sexuelles des adolescents scolarisés ont augmenté de 635%.
  • En moyenne, chaque semaine 35 filles s'enfuient de chez elles et chaque jour une fille est exploitée sexuellement.

Pin It
ImageCNRI - Le 3 septembre, les quotidiens officiels en Iran ont annoncé que la cour suprême a avalisé la peine de mort d'une jeune femme de 33 ans, Mme Afsaneh Norouzi, accusée d'avoir tué le chef des services de renseignement de l'île de Quish qui essayait de la violer, en l'absence de son mari. Citant son avocat, l'agence de presse officielle ISNA rapportait le 29 août que « la commission d'experts a déclaré que cette femme a agi uniquement en état de légitime défense. »

Pin It
ImageCERGY (France), 20 fév (AFP) - Un "prisonnier politique" proche de l'Organisation des Moudjahidine du peuple iranien (OMPI), Afchine Baymaini, "incarcéré depuis 3 ans à la prison d'Evine" en Iran, "risque d'être exécuté sous peu", affirme l'organisation vendredi dans un communiqué.

Pin It
ImageIran Focus: 13 novembre - Les autorités iraniennes de la ville de Babol (nord de l'Iran) ont exhibé un jeune dans les principales artères de la ville. Un témoin a rapporté que pour pour "humilier la dignité" du jeune, les agents du régime lui ont rasé les cheveux en croix, lui ont enfilé un baton dans les manches et l'ont exhibé de cette manière dans les rues de la ville.

Pin It
Iran Focus, 2 novembre 2004 - La cour suprême a confirmé la peine de mort d'un jeune de 24 ans nommé Moussa. Le journal Etemad a rapporté hier que ce jeune homme serait sous peu conduit à l'échafaud. Un jeune ouvrier a également été condamné à mort par un tribunal islamique.

Pin It
ImageTehran 12 octobre -  L'inquiétude augmente parmi la communauté évangélique iranienne quant à la sécurité de Hamid Pourmand, un pasteur laïc des Assemblées de Dieu qui a été arrêté voici quatre semaines par la police iranienne.
Aucun contact n'a été permis avec Pourmand depuis le 9 septembre, date à laquelle il a été arrêté avec 85 autres personnalités de l'église évangélique. Pourmand a tout de même été autorisé à passer un court appel téléphonique à sa femme le week-end dernier et il lui a simplement dit qu'il allait bien.

Pin It

ImageBam, 30 septembre 2004 - Neuf mois après le séisme dévastateur qui a fait plus de 50.000 morts et plus de 90.000 sans abris, un nouveau spectre hante les survivants de cette catastrophe naturelle. Le trafic humain est devenue un commerce florissant, avec les fillettes orphelines et les enfants des familles pauvres enlevés par des bandes du crime organisé.

Pin It
Journée mondiale des Droits de I'HommeImage

Les 10,11,12 décembre 2004

Expositions - débats sur le thème
«IRAN: les Droits de l'homme lapidés»

Espace TAPIS ROUGE
67, rue du Fbg. Saint-Martin
75010 - Paris
entrée libre

au programme:
- Exposition de documents sur des diverses violations en Iran
(photos, vidéos, textes, ...)

- Tables-rondes; débats
- Oeuvres de peintres, sculpteurs, artistes iraniens en exil
  • Vendredi 10 décembre 2004, de 17h00 à 20h00
  • Samedi 11 décembre 2004, de 10h00 à 20h00
  • Dimanche 12 décembre 2004, de 10h00 à 17h00

Image
Pin It

ImageIRAN - 28.06.2004 - RSF -Dans une lettre ouverte, Reporters sans frontières a interpellé la délégation européenne qui a récemment pris part au dialogue avec la République islamique sur la question des droits de l'homme, les 14 et 15 juin à Téhéran. L'organisation a dénoncé la poursuite des menaces à l'encontre des professionnels de la presse et la dégradation de la situation des journalistes emprisonnés.

Pin It
ImageIRAN
Amnesty International indignée par la nouvelle de l'exécution d'une jeune fille de seize ans
Index AI : MDE 13/036/2004 - ÉFAI
Lundi 23 août 2004 - DÉCLARATION PUBLIQUE
Amnesty International a exprimé aujourd'hui, 23 août 2004, son indignation à la nouvelle de l'exécution d'une jeune fille qui serait âgée de seize ans, Ateqeh Rajabi. Ateqeh Rajabi aurait été pendue publiquement le 15 août 2004 dans une rue du centre de Neka, une ville de la province de Mazandaran, au nord de l'Iran, pour « actes incompatibles avec la chasteté (amal-e manafe-ye ofat) ».