Pin It

Des heurts ont éclaté entre la population de Zahedan et les agents de sécurité dans une manifestation, a rapporté le site de Voice of America.

Selon les informations, le 3 janvier, des forces de sécurité à bord d'un véhicule sur la place Kossar de Zahedan, ont tiré sur des jeunes qui portaient des jerricans d'eau. Les trois adolescents ont été blessés, dont un gravement.

Pin It

Un jeune de 21 ans, nommé Faraz, a été condamné a mort à Téhéran, selon la quotidien officiel Etemad-Meli du 31 décembre.

Le chef du judiciaire, Hachemi Chahroudi a confirmé la condamnation de Faraz et envoyer son dossier au service d'application des peines de la capitale. Il sera pendu sous peu, a-t-il précisé.

Pin It

 ImageUn homme de 53 ans a été exécuté dans le nord de l'Iran ce samedi. Le condamné à été pendu à Gorgan, a rapporté l'agence officielle Irna.

Le mois de janvier vient à peine de commencer et l'on compte déjà 15 exécutions.

Mercredi, 13 personnes, dont la mère de deux jeunes enfants, ont ainsi été exécutées le même jour

Pin It

ImageSelon des informations venant des prisons d'Evine à Téhéran et de Gohardacht à Karadj dans le centre de l'Iran, une vague d'arrestation massive a causé une vive dégradation des conditions de vie des prisonniers, particulièrement dans les sections féminines où l'on compte 15 détenues au lieu de 10 par cellule.

 

Pin It

Le régime des mollahs a pendu   hier   un jeune de 23 ans dans la ville de Hamedan ont annoncé l'agence de presse Irna et le journal Etemad Meli.

L'année commence avec 14 exécutions.

Pin It

ImageLe régime des mollahs a condamné deux jeunes à une peine de mort particulièrement cruelle. Tayab et Yazdan seront enfermés dans un sac et jetés dans un précipice dans les environs de la ville de Chiraz dans le sud de l'Iran, a rapporté le 2 janvier le journal gouvernemental Qods.

Pin It

Les ouvriers de l'usine de la porcelaine (céramique) de Chahrekord dans le centre de l'Iran, se sont rassemblés pour protester devant l'office du travail, a rapporté l'agence de presse Iran-Khabar le 31 décembre. Ils réclamaient leurs salaires impayés et leur assurance chômage.

 

Pin It

Image Lundi 02 janvier, les familles d'étudiants emprisonnés ont organisé une protestation devant le bureau de l'ONU à Téhéran pour appeler à la libération inconditionnelle de leurs proches malgré les nombreuses tentatives des Forces de sécurité pour les en décourager.


Les manifestants qui brandissaient des photos de prisonniers ont appelé les Nations unies à entreprendre une action urgente pour les faire libérer. Le représentant du bureau de l'ONU est allé à la rencontre des manifestants et leur a promis de prendre leurs demandes en considération.

Pin It

ImageTEHERAN, 2 jan 2008 (AFP) - Treize Iraniens, dont une mère de famille, ont été pendus mercredi en Iran pour des crimes allant du trafic de drogue au meurtre, alors que l'année 2007 s'est achevée sur un record d'exécutions par rapport à la précédente.


La prison d'Evine, dans le nord de Téhéran, a servi à pendre huit condamnés dont une femme, Raheleh Zamani, 27 ans, selon l'agence Isca, dépendant de l'Université Azad.

Pin It

 La grève et le sit-in des étudiants d'Ispahan contre la répression dans les universités a passé le cap des neuf jours le 31 décembre au rythme des slogans hostiles au gouvernement.

Les grévistes ont scandé les désormais traditionnels "les étudiants préfèrent la mort à l'humiliation » et « libérez les étudiants emprisonnés ».