Pin It

ImageAujourd'hui, les bourreaux des mollahs ont pendu un prisonnier du nom de  Mohammad A. dans la cour de la prison de la ville centrale d'Ispahan, a annoncé le quotidien officiel Kayhan.

De son coté, le journal Iran annonçait qu'un prisonnier nommé Mehran a été pendu en public dans la ville de Kazeroun, dans le sud.

 

Pin It

ImageDes milliers d'étudiants de polytechnique (Amirkabir) de la capitale iranienne et d'autres venus des universités de Téhéran et Alameh Tabataba'i ont protesté aujourd'hui contre la détention de leurs camarades, Ahmad Qasseban, Ehsan Mansouri et Majid Tavakoli. Les participants ont également exigé le remplacement du recteur de polytechnique, Alireza Raha'i.

 

Pin It

 CNRI - Les bourreaux des mollahs ont pendu cinq prisonniers sans les identifier dans la ville  de Birjand dans le sud de l'Iran, a rapporté l'agence de presse d'Etat Fars hier. 

Depuis le lancement de la nouvelle phase du "plan de sûreté publique" par le Forces de sécurité de l'Etat (FSE), le régime des mollahs a pendu 21 prisonniers la semaine passée. Le régime a recours à la répression étendue pour empêcher les soulèvements populaires sous prétexte de "lutter contre le vandalisme et le hooliganisme".


 

Pin It

ImageLes étudiants de l'université Amirkabir - Polytechnique ont protesté contre le pouvoir judiciaire des mollahs qui maintient toujours en prison leurs camarades. Il s'agit de Majid Tavakoli, Ahmad Qasseban et Ehsan Mansouri. Les manifestants portaient des portraits des trois étudiants emprisonnés et lançait des slogans comme "Libérez tous les prisonniers politiques", "Libérés les étudiants emprisonnés", "Mort au dictateur!", "Les étudiants préfèrent la mort à l'humiliation". 


 

Pin It

ImageAFP - Cinq personnes reconnues coupables de trafic de drogue ont été pendues samedi à Birjand (est), a rapporté dimanche l'agence de presse semi-officielle Mehr.
Ces pendaisons portent à 226 le nombre d'exécutions cette année, selon un décompte effectué par l'AFP à partir d'informations de presse et de témoignages.

Pin It

ImageIran manif - Les étudiants de l'université de Sabzevar, dans la province du Khorassan dans le nord-est de l'Iran, ont organisé un sit-in contre les conditions d'enseignement, selon le site web Amir Kabir du 18 octobre.

Alors que l'université de Sabzévar souffre d'un manque de place pour enseigner, affirment les protestataires,  le régime des mollas a construit une grande mosquée dans  l'université et les miliciens du Bassidj ont détruit les foyers culturels et artistiques
 

Pin It

ImageNeuf personnes, dont une femme,ont été pendus à la prison d'Evine à Téhéran mercredi matin, a rapporté jeudi le quotidien Tehran Emrouz.

neuf prisonniers identifiés comme étant Fakhteh S. Morteza R., Behzad M., Hossein, Hamid, Babak, Mohammadreza Sh., Kiyan et Sadeq Q. dans la sinistre prison d'Evine de Téhéran a rapporté hier l'agence de presse officielle ISNA.

Pin It

CSDHI - Les détenus de la prison d'Evine se sont révoltés contre leurs tortionnaires a annoncé la télévision de Voice of America le 13 octobre.  Après une agression violente des bourreaux contre un vieux prisonnier, ses compagnons d'infortune sont venus à son secours.

 

Pin It

ImagePlus de 250.000 personnes ont été verbalisées dans les rues pour comportement "immoral"

Le général Hamid Sardr-al-Sadat, chef des Forces de sécurité de l'Etat (FSE) d'Ispahan dans le centre de l'Iran a déclaré que « dans les six premiers mois de l'année (qui commence le 21 mars en Iran), 193.000 individus ont été interpellés verbalement dans les rues et 7.800 autres arrêtés » sous prétexte de « lutte contre le vandalisme », a rapporté le quotidien officiel Qods le 15 octobre.


 

Pin It

TEHERAN (AP) — Deux adolescents iraniens ont été condamnés à mort pour viol et meurtre, rapporte dimanche le quotidien "Iran Daily".
Le tribunal de Shiraz, à 900km au sud de Téhéran, a condamné les deux adolescents, âgés de 16 et 18 ans, pour avoir violé et tué deux garçons âgés de 9 et 10 en avril dernier. Ils ont également écopé de trois ans de prison et 100 coups de fouet.