Pin It

Plus de 3000 ouvriers de la canne à sucre ont manifesté devant le bureau du gouverneur de la ville de Chouch dans le sud-ouest de l'Iran, le 29 septembre.

Les ouvriers de cette usine de canne à sucre ont manifesté pour réclamer leurs salaires impayés. Ils ont fait la grève à plusieurs reprises dans le passé sans résultat puisque leurs demandes n'ont pas été satisfaites par la direction de l'usine nommée par le régime

Pin It

ImageReuters - Une opposante iranienne réfugiée en France, Laïa Roshan, qui assure avoir vu le président iranien Mahmoud Ahmadinejad diriger une unité de torture dans une prison de Téhéran en 1982, a annoncé son intention mercredi de déposer plainte à Paris.

Cette femme de 58 ans est intervenue publiquement lors d'une conférence de presse organisée à Paris par l'Organisation des moudjahidine du peuple iranien (OMPI), principale composante de l'opposition au régime de Téhéran, installée en France.


 

Pin It

ImageTEHERAN, 27 sept 2007  - Trois Iraniens ont été pendus en public jeudi dans un complexe sportif de la ville de Babol (nord), dans le cadre d'une campagne visant selon les autorités à améliorer la sécurité.


Hadi Jafartabar, Mirhadi Mirtaghi et Shojaï Moussavizadeh ont été pendus au petit matin sous les acclamations d'une foule rassemblée pour l'occasion, selon le site internet de la télévision d'Etat.


 

Pin It

Voilà plusieurs mois que le régime iranien n'a pas versé le salaire des enseignants. Ce n'est que pour éviter des manifestations à la rentrée scolaire qu'il a accepté de payer les mois de mars et d'avril.

En revanche, le salaire de la première quinzaine du mois a fondu.
 
On compte 40.000 enseignants en contrats provisoires qui travaillent depuis 10 ans, sans avoir jamais été recrutés définitivement.

Le 17 septembre un nombre de ces enseignants est allé protester devant le bureau du président Ahmadinejad. 
 

Pin It

Le journal koweitien Al-Watan a révélé le 17 septembre qu'une délégation iranienne composée de parlementaires de la commission des affaires sociales et de représentants du syndicat ouvrier officiel s'est rendue récemment au Koweït.

Pin It

ImageAu cours des neuf mois passés plus de 250 prisonniers ont été pendus

CNRI - Le 13 septembre, le régime des mollahs a exécuté trois prisonniers dans la ville d'Ahwaz dans le sud-ouest du pays. 

"D'autres éléments [impliqués dans les] attentats sont dans le couloir de la mort," a dit le procureur du régime, Moussa Perya'i, à Ahwaz.

Depuis janvier, le nombre d'exécutions a atteint les 250 en Iran. Parmi les victimes se trouvent un certain nombre de prisonniers politiques exécutés comme des criminels de droit commun, tels que MM. Haj-Morad Mohammadi et Fazel Ramezani exécutés le 29 juillet 2007, Majid et Hossein Kavoussi-Far exécutés le 2 août 2007 et Abdulrasoul Qorbanzadeh exécuté le 5 septembre.

En multipliant les exécutions, le régime iranien essaye désespérément de contenir les soulèvements populaires croissants qui mèneront à sa chute.

Pin It

Deux adolescents iraniens ont été condamnés à mort, rapporte dimanche le quotidien "Iran Daily".

Le tribunal de Chiraz, à 900km au sud de Téhéran, a condamné les deux adolescents, âgés de 16 et 18 ans. Ils ont également écopé de trois ans de prison et 100 coups de fouet.

Pin It

CNRI -  au milieu des exécutions barbares qui ont eu lieu la semaine dernière en Iran, le régime inhumain des mollahs a orchestré une mise en scène répugnante pour emmener quelques journalistes étrangers dans la sinistre prison d'Evine à Téhéran. Selon des médias officiels, la semaine dernière 34 prisonniers ont été pendus. La mise en scène ne manquait pas de rappeler celles orchestrées par le Boucher d'Evine, Assadollah Lajevardi, en pleines exécutions massives des années 1980.


Pin It

Selon les défenseurs des droits de l'homme en Iran, un jeune homme a été fouetté en public dans la ville de Ghazvine dans le nord ouest du pays.

Il s'agit Saïd Ghanbari, il est âgé de 25 ans.

Pin It

ImageIran Manif - Quatre personnes, accusées de vol, se sont fait amputer la main hier 11 septembre à Machad, a rapporté l'agence de presse officielle Isna.

La nouvelle a été annoncée aujourd'hui par le parquet de Machad, dans le nord-est de l'Iran.