Pin It

ImageTéhéran, 11 septembre - Deux nouveaux prisonniers politiques ont rejoint leurs compagnons de cellule qui mènent une grève de la faim dans une des prisons les plus connues d'Iran.

Valliollah Feiz-Mohammadi et Hodjat Zamani ont entamé une grève de la faim jeudi, aux côtés de Bina Darabzand et Behrouz Javid Téhérani. Ils ont ainsi formé le « comité de grève de la faim de la prison de Radjaï-Chahr ».

 

Pin It

ImageTéhéran, 7 septembre - Deux activistes kurdes iraniens ont été pendus dans une prison de la ville d'Oroumieh, dans le nord-ouest de l'Iran, pour leur opposition au régime iranien, ont rapporté des sites de l'opposition mercredi.

Esmaïl Mohammadi, 38 ans, père de cinq enfants, partisan de l'organisation Komeleh avait été arrêté dans la ville de Boukan en 2002, dans l'ouest de l'Iran. Mohammadi a été torturé en prison.

 

Pin It

ImageIran Focus, Téhéran, 7 septembre - Un tribunal en Iran a condamné une Iranienne à 100 coups de fouet et 15 ans de prison et un Afghan à mort pour homicide, pouvait-on lire mardi 6 septembre sur des sites en persan.

La femme, identifiée par son prénom Soghra, a été accusée d'avoir aidé l'Afghan à tuer son mari, qui était lui aussi originaire d'Afghanistan. Soghra a maintenu son innocence durant tout le procès, selon les articles.

 

Pin It

ImageIran Manif, 5 septembre Plus de 2000 parents et proches des victimes des exécutions massives de 1988 se sont rassemblées dans le cimetière Khavaran de Téhéran, dans l'est de la capitale, la semaine dernière pour rendre hommage aux victimes et déposer des fleurs sur leurs tombes.


 

Pin It

ImageIran Manif, 5 septembre - La dictature religieuse a pendu un  homme à Iranchahr, dans le sud-est de l'Iran, et en a condamné à mort deux autres à Téhéran et à Ahwaz.
L'homme identifié sous le nom de Houchang Bameri a été pendu samedi matin à Iranchahr dans la dernière vague d'exécutions et de pendaisons publiques qui traverse l'Iran pour intimider et étouffer toute protestation contre le pouvoir.

 

Pin It

ImageTéhéran, le 29 août - "442 fauteurs de troubles ont été arrêtés" a déclaré le porte-parole de la police du Guilan (province du nord au bord de la mer caspienne).

Ces arrestations interviennent après que les autorités iraniennes aient annoncé le lancement d'une nouvelle campagne pour éradiquer les contestations sociales.

 

Pin It

ImageIran Focus, Téhéran, 24 août - Il y a trente prisonniers dans le couloir de la mort de la prison de la ville d'Arak, dans le centre de l'Iran, selon un procureur de la révolution.

Hamzeh Pakbine a déclaré que les prisonniers avaient tous été condamnés à la pendaison pour une variété de crimes, a rapporté la presse locale mercredi.

Pin It

ImageIran Focus, Téhéran, 20 août - L'homme désigné par le nouveau président ultra de l'Iran Mahmoud Ahmadinejad pour occuper la fonction de ministre de la justice a promis samedi que les femmes « mal voilées » seront traitées comme si elle ne portaient pas du tout de foulard.

Jamal Karimi-Rad a dit à la presse locale « être mal voilée ou ne pas être voilée revient au même. Quand il est clair d'après son apparence qu'une femme a violé la loi, alors le crime est évident et les forces de l'ordre peuvent prendre des mesures légales à son encontre. »

 

 

Pin It

ImageIran Focus, Téhéran, 20 août - Dans une lettre au bureau des droits de l'homme des Nations Unies à Genève, dont une copie a été adressée à Iran Focus, les habitants d'une ville portuaire du sud de l'Iran, Bandar-Abbas, accusent le nouveau ministre de l'Intérieur iranien d'avoir ordonné l'exécution sommaire de dizaines de jeunes dans la ville pour mâter une émeute en 1981 et ont demandé une enquête internationale sur cet incident.

Pin It

ImageTéhéran, 23 août - La police en Iran a reçu pour ordre d'utiliser tous les moyens, y compris des hélicoptères, afin de localiser et confisquer les antennes satellites privées, considérées comme illégales en Iran.

Un commandant supérieur de la police du Khorassan, province du nord-est, a dit à la presse local de Machad samedi que ses forces utilisaient des hélicoptères pour repérer les antennes et donner leurs positions aux troupes au sol, qui vont ensuite fouiller les domiciles en question et confisquer les antennes.