Pin It

ImageCSDHI - Amir Karim Bahram a été condamné à mort pour un délit commis quand il était un mineur. La cour d’appel l'a également considéré coupable et confirmé sa sentence.

Bahram a été détenu pendant les quatre dernières années dans la prison de Mahabad au Kurdistan. Il a été arrêté et condamné à mort pour un délit commis à l'âge de 17 ans.  (Source - Iran Press News - 18 août 2008)

Pin It

ImageCSDHI-le régime inhumain des mollahs a pendu un jeune de 20 ans, Reza Hedjazi, à Ispahan (centre de l’Iran), après avoir annoncé que son exécution était suspendue. Hejazi avait 15 ans au moment du délit qui lui est imputé.

Il avait été transféré en isolement en vue de son exécution le 18 août. Mais quand sa famille et son avocat se sont rendus à la prison mercredi, on leur a dit que l’exécution avait été suspendue.

Pin It

ImageCSHI - La Présidence du Conseil de l’Union européenne est profondément préoccupée par la nouvelle de l’exécution imminente de Behnood Shojaee, condamné à la peine de mort pour des crimes qu’il aurait commis alors qu’il était mineur.

La Présidence du Conseil de l’Union européenne rappelle à l’Iran que la condamnation à mort de mineurs constitue une violation flagrante de ses obligations et engagements internationaux, expressément énoncés dans le Pacte international relatif aux droits civils et politiques et dans la Convention relative aux droits de l’enfant, qui tous deux interdisent clairement l’exécution de mineurs ou de personnes condamnées pour des crimes commis alors qu’elles étaient mineures.

Pin It

ImageCSDI - Le général Hossein Sadjedi, commandant adjoint des Forces de sécurité de l’Etat (FSE) du Grand Téhéran a déclaré que « la police arrêtera ceux qui mangent en public durant le prochain mois de Ramadan ».

 « Toutes les mesures nécessaires ont été considérées pour traiter avec fermeté les individus qui n’observent pas les restrictions du mois de Ramadan », a rapporté l’agence de presse Chahr, citant Sadjedi le 18 août.

Pin It

CSDHI - Deux Iraniens ont été condamnés à la peine de mort pour des meurtre et homicide involontaire, commis alors qu'ils étaient encore mineurs, a rapporté mardi le quotidien Kargozaran.

Le verdict, délivré par un tribunal de Chiraz (sud), a été approuvé par le bureau du chef du pouvoir judiciaire, l'ayatollah Mahmoud Hachémi Shahroudi, et l'exécution devrait intervenir dans les prochains jours, selon Kargozaran.

Pin It

 ImageUne féministe iranienne, Nahid Jafari, a été relaxée en appel de sa peine avec sursis de six mois de prison et 10 coups de fouet, a rapporté lundi le quotidien Kargozaran.

Les féministes iraniennes ont lancé une campagne pour rassembler un million de signatures pour demander des droits égaux en ce qui concerne le mariage, le divorce, l'héritage et la garde des enfants.

Selon ce journal , le verdict du tribunal révolutionnaire, rendu en avril dernier pour tentative de trouble de l'ordre public, a été rejeté par la cour d'appel.

Pin It

ImageUn détenu de la prison de Dastgerd à Isphahan , a été transféré dans une cellule  le mardi 12 août, en attendant que les autorités préparent son exécution.  Son nom est Bijan Shah-Mansouri,  30 ans, Il a été détenu dans la redoutable section 4 de cette prison pendant trois années.

 

Pin It

ImageAprès son arrestation Zeinab Bayazidi, pour protester contre: la procédure obscure de son procès, sa condamnation à quatre ans de prison et la décision de son exil, a  entame une grève de la faim. Ce geste a pour but de protester contre le verdict, et dénoncer les comportements  inhumains des gardiens de prison.

Zeinab a passé son quatrième jour de grève de la faim. Les forces de sécurité et le chef de la prison, sont intervenus à plusieurs reprises pour l'obliger à briser sa grève, mais elle persiste toujours malgré les menaces.

Pin It

ImageDans la dernière série de pendaisons de mineurs en Iran, quatre nouveaux adolescents sont dans l’attente de la potence.

Selon les groupes de défense des droits des enfants, 114 jeunes attendent d’être exécutés pour des crimes qu’ils auraient commis alors qu'ils étaient mineurs. Le plus jeune est âgé de 13 ans. Ahmad Norouzi a été condamné à mort par les mollahs il ya trois ans dans la province de Sistan-Baloutchistan, dans le sud-est de l’Iran.

Pin It

ImageTrois étudiants iraniens, détenus depuis plus d'un an et condamnés pour publications insultant le régime, ont bénéficié d'une libération conditionnelle, ont annoncé les agences de presse.

Arrêtés en mai 2007, Ehsan Mansouri, Madjid Tavakoli et Ahmad Ghassaban avaient été condamnés à des peines allant de 22 mois à 30 mois de prison en octobre dernier.