Pin It

femmes iranCSDHI - Il a été signalé que deux femmes iraniennes avaient été condamnées à mort dans les villes d'Ispahan et de Khoy, en Iran. Elles avaient déjà été informées de la décision du tribunal de les exécuter, mais à présent, le processus d’appel est terminé.

Pin It

penddaison iranCSDHI - Le régime des mollahs a pendu, mercredi 2 octobre, quatre prisonniers dans la prison de Gohardasht à Karaj. Les noms des prisonniers exécutés sont Hassan Roshan, Mohammad Reza Ghanbari, Hamid Sheikhi et Mohsen.

Pin It

droit a éducation refus bahaïs iranCSDHI - Cette année, plusieurs étudiants bahaïs à l’examen national d’entrée à l’université (NEE) ont été refoulés à cause de leurs convictions religieuses.

Pin It

navette en bateau école iranCSDHI - Les enseignants et les élèves de 37 villages de la province du Khouzistan sont obligés d'utiliser des bateaux ou des radeaux pour traverser le fleuve et se rendre à l'école, ce qui a conduit 20% des élèves, en particulier des filles, à abandonner leur scolarité.

Pin It

fouet iranCSDHI - Plus de 91 manifestants ont été condamnés au fouet en Iran, selon les informations recueillies par Iran News Wire, en septembre 2019.

Pin It

jeune adolescent baloutche iranCSDHI - Le 1er octobre 2019, les forces de sécurité iraniennes ont tué un jeune Baloutche dans la province du Sistan-Balouchistan (ville de Savaran) après avoir ouvert le feu sur son véhicule.

Pin It

enfant VIH IranCSDHI - Au moins 300 personnes, y compris des enfants, auraient été infectées par le VIH dans les provinces de Chaharmahal et Bakhtiari, dans le sud-ouest du pays, à cause d’une seringue contaminée, selon les informations obtenues.

Pin It

arash sadeghi majid assadi iranCSDHI – L’audience d'un prisonnier politique iranien a été annulée pour la seconde fois parce qu'il avait refusé de porter l'uniforme de la prison lors de son transfert au palais de justice.

Pin It

auto immolation iranCSDHI - Les informations en provenance d’Iran indiquent que le 30 septembre, quatre Iraniens ont eu recours à l'auto-immolation, tandis qu'un homme a sauté d'un bâtiment à cause des pressions économiques.

Pin It

Kameel Ahmady prisonnier iranCSDHI - Le 1er octobre, le pouvoir judiciaire de la République islamique a déclaré l’universitaire kurde et britannique Kameel Ahmady, coupable de « liens avec l’étranger », affirmant qu’il avait été arrêté « pour des motifs justes, car il entretenait des liens secrets avec des institutions et des agences affiliées à des pays étrangers ».