Pin It

mineur détenu grand pénitencier téhéran iranCSDHI - Abolfazl Karimi a entamé une grève de la faim, lundi 16 mars 2020 au matin, pour protester contre son maintien en prison sous un statut indéterminé. M. Karimi a été arrêté lors des manifestations de novembre 2019.

Pin It

coronavirus prisonnières iranCSDHI - Les prisonnières politiques ont été exclues de la directive judiciaire consistant à accorder un congé aux prisonniers et prisonnières, en raison de l'épidémie de coronavirus.

Pin It

festival feu iranCSDHI - En raison des crimes commis par les mollahs contre le peuple iranien, ces derniers sont très inquiets d'attiser la colère de la société contre leur régime oppressif. Chaque année, l'Iran est témoin d'un nouvel esprit avec l'arrivée du printemps. Une partie de cet esprit concerne la fin d'une année et la préparation de l’entrée dans la nouvelle année iranienne, mais d'autres parties concernent le festival traditionnel du feu connu sous le nom de Chaharshanbeh Suri.

Pin It

1500 morts manifestations novembre 2019 iranCSDHI - L'un des pires bilans du régime iranien, ils ont tué 1 500 civils lors d'une répression de trois jours contre les manifestations de novembre 2019 dans différentes provinces.

Pin It

conseil de santé iran CSDHI - Avec le nombre croissant de décès dus au coronavirus dans le monde, l'Iran est considéré comme l'une des régions les plus touchées, d'après les statistiques sur le rythme et l'expansion de l'épidémie.

Pin It

vente de rue coronavirus iranCSDHI - La propagation du nouveau coronavirus en Iran, et la forte augmentation correspondante des cas de la maladie COVID-19, a incité le ministère iranien de la santé à imposer aux citoyens des quarantaines à domicile à grande échelle afin de limiter la propagation de la maladie. De nombreuses personnes ont donc dû renoncer à leurs activités quotidiennes.

Pin It

coronavirus homme femme iranCSDHI - Un homme âgé et une femme, portant un masque de protection, marchent dans une rue de la capitale iranienne, Téhéran, le 15 mars 2020. L'Iran a émis mardi son avertissement le plus terrible à propos de l'épidémie du nouveau coronavirus qui ravage le pays, suggérant que « des millions » pourraient mourir en République islamique si le public continue de voyager et ignore les conseils sanitaires.

Pin It

Amir Hossein Moradi iranCSDHI - Le prisonnier politique qui se trouve dans le couloir de la mort, Amir Hossein Moradi, a été transféré dans le Grand pénitencier de Téhéran à l'hôpital Razi de Téhéran, samedi matin 14 mars, en raison de la détérioration de son état de santé, mais il a été renvoyé en prison sans aucun traitement.

Pin It

image satellite morts coronavirus iranCSDHI - Malgré les dissimulations officielles sur le bilan de l'épidémie de coronavirus, l'agence de presse officielle ILNA a rapporté, le 12 mars 2020, que sur les ordres du gouverneur de Khaf, dans la province de Razavi Khorassan, un grand nombre de tombes ont été creusées sur les contreforts des montagnes Khajeyar pour enterrer les victimes du coronavirus.

Pin It

travailleurs contraint de travailler coronavirus iranCSDHI - Malgré le grand nombre de décès et d’infections dus à l’épidémie du COVID-19 en Iran, les travailleurs iraniens de plusieurs grandes usines sont toujours contraints de travailler.