rezaCSDHI - Le procureur général de Téhéran, Jafari Dolatabadi, a mentionné sa rencontre avec Ahmad Reza Jalali qui est détenu (dans la prison d'Evine) et a été condamné à mort, affirmant que les informations fournies par Ahmad Reza comprenaient tous les détails au sujet du dossier concernant 30 personnes impliquées dans des projets de recherche, militaires, de défense et nucléaires.

« Le défendeur a également avoué l'échange de renseignements confidentiels gouvernementaux relatifs à des projets de recherche, militaires, de défense et nucléaires en échange de la réception de sommes d'argent et de la citoyenneté suédoise pour lui et sa famille », a-t-il ajouté.


L'affaire a été examinée devant la 15e chambre du tribunal révolutionnaire islamique de Téhéran en présence du prévenu, de son avocat et du représentant du procureur. Le tribunal a condamné Jalali à mort en vertu de l'article 286 du code pénal islamique. Le défendeur a protesté contre le verdict par l'intermédiaire de son avocat, mais la cour suprême a confirmé, le verdict le 2 décembre.

 

Source : Agence de presse officielle Mehr - 25 décembre 2017

Recherche

Twitter