Publié le : 9th février 2016

evinCSDHI – Hrana a communiqué une liste de plus de 70 prisonniers politiques emprisonnés dans la prison d’Evine qui ont été arrêtés ou condamnés pour des charges telles que « collaboration avec les Etats ennemis » et « espionnage ».
Selon Hrana, les prisonniers de conscience et les prisonniers de sécurité sont classés en fonction de la nature des charges retenues contre eux, la plupart des prisonniers de sécurité en Iran sont jugés sur la base de l’article 501 (espionnage) et de l’article 508 (collaboration avec les Etats ennemis) du code pénal islamique d’Iran.
Cependant, en raison du manque de transparence du système judiciaire dans de telles affaires, et compte tenu que, dans le passé, le système judiciaire a utilisé les accusations de sécurité comme un moyen de faire face et de trouver des accords avec son opposition politique et le manque de certitude et de confiance dans un procès équitable, la préparation et la construction de cette liste est basée uniquement sur les accusations et les charges fabriquées par les organes judiciaires officiels contre les citoyens emprisonnés, mais l’association des militants des droits de l’homme en Iran ne peut pas vérifier ces accusations et charges compte tenu du manque de transparence dans ces affaires judiciaires.
Les condamnés pour « espionnage » et « collaboration avec les Etats ennemis » à Evine sont principalement gardés dans la section 7 de cette prison. Ci-dessous vous trouverez une liste des noms et les accusations portées contre ces prisonniers préparées par Hrana. La liste complète se trouve sur ce lien :
Ehsan Amiri, accusé de « collaboration avec les Etats ennemis », condamné à 4 ans de prison. Commentaire : Ancien employé du département de la défense.
Ahmad Taleb Zade, accusé de « collaboration avec les Etats ennemis », sentence non prononcée. Commentaire : Ancien professeur d’université.
Ahmad Ghare Che, accusé de « collaboration avec les Etats ennemis », condamné à 10 ans de prison. Commentaire : Ancien employé des gardiens de la révolution.
Source : Hrana