Pin It

pendaison iranCSDHI – Le régime poursuit sa politique de la mort et étoffe son nombre d’exécutions.

Malgré des évènements qui obscurcissent nettement l’avenir du régime théocratique en place en Iran - des manifestations nationales généralisées depuis plus d’une année, la mort du sanglant général fétiche des mollahs, l’abattage d’un avion ukrainien transportant des civils - les autorités iraniennes dirigées par leur Guide suprême, ne songent pas une seconde à se montrer discrètes aux yeux de la communauté internationale, ni à ceux de son propre peuple. Au contraire.

Voici les dernières informations rapportées des personnes exécutées en 2020.

Dans la ville d'Amol

Le dimanche matin 12 janvier 2020, M.P. un jeune de la ville de Behshahr a été exécuté à la prison d'Amol, en Iran. Il a été accusé de meurtre. Le jugement a été rendu par le tribunal pénal de la province, approuvé par la Cour suprême et ordonné d’être exécuté par le chef du pouvoir judiciaire. L'exécution a eu lieu en présence du juge exécutif et d'un médecin légiste. (Young Journalists Club, Shomalnews State-run News Agency - 12 janvier 2020)

Dans la prison de Rajaï Chahr

À l'aube du mercredi 8 janvier 2020, un prisonnier accusé de meurtre et condamné à mort a été exécuté à la prison de Rajaï Chahr, dans la ville de Karaj. Il est identifié et il s’appelait Saman, il était âgé de 25 ans ». (Les militants des droits humains en Iran - 14 janvier 2020)

Dans la ville de Mashhad

Une femme accusée de meurtre a été exécutée à la prison centrale de Mashhad. Elle est identifiée comme Sara M., 32 ans. Elle a été pendue la semaine dernière. (Agence de presse officielle Hadeseh - 14 janvier 2020)

Dans la prison d'Oroumieh

Deux frères ont été exécutés le 15 janvier à la prison centrale de la ville d'Oroumieh, dans la province de l'Azerbaïdjan occidental.

Selon des sources du RSI, dans la matinée du mercredi 15 janvier, deux frères ont été pendus à la prison centrale de la ville d'Oroumieh, dans la province de l'Azerbaïdjan occidental.

Darioush et Danesh Darvishpour ont été condamnés à mort pour le meurtre de deux hommes dans un conflit agricole. (Iran Human Rights - 15 janvier 2020)

Dans la ville de Chiraz

Mardi 14 janvier 2020, au matin, Maliheh Haji Hassani, 29 ans, inculpé de meurtre avec préméditation a été exécuté à la prison centrale de Chiraz, prison d'Adelabad. Son exécution n'a pas encore été annoncée par les médias iraniens ou les organes officiels. (Iran Human Rights - 17 janvier 2020)

Dans la prison de Boroojerd

Jeudi matin 16 janvier 2020, deux prisonniers ont été exécutés à la prison de Boroojerd à Lorestan. Un prisonnier accusé de meurtre intentionnel a été identifié comme s’appelant Heshmat Shaykhani, il était âgé de 31 ans. L'identité et les charges de l'autre prisonnier ne sont pas encore connues. Les exécutions n’ont pas encore été annoncées par les médias iraniens ou les organes officiels. (Iran Human Rights - 17 janvier 2020)