Pin It
Une enquête judiciaire a été ouverte contre un ancien haut commandant de la police iranienne pour conduite immorale, a rapporté dimanche l'agence Isna.

"Un ancien commandant des forces de l'ordre s'est présenté ce matin devant la 76ème chambre du tribunal de Téhéran et l'enquête a démarré contre lui", rapporte Isna, en citant son spécialiste des affaires judiciaires, qui ne donne pas le nom du commandant.


Pin It
ImageAmnesty Internationala  exhorte  les autorités à ne pas exécuter Yaqoub Mehrnehad et à commuer sans délai la peine capitale prononcée contre lu.  Yaqoub Mehrnehad (h)  , 28 ans,  est membre de la minorité baloutche d'Iran.

Lors d'une conférence de presse le 19 février, Ali Reza Jamshidi, porte-parole du pouvoir judiciaire, a confirmé que Yaqoub Mehrnehad était sous le coup d'une condamnation à mort.

Pin It
 Selon le journal officiel Iran  du 13 Mars, deux hommes ont  été condamnés à mort par  le pouvoir judiciaire des mollahs à Téhéran. Rohollah a 27 ans et Alireza 48 ans.
Pin It
 Image Selon le journal officiel Iran  du 13 Mars, de deux hommes ont  été condamnés à mort par  le pouvoir judiciaire des mollahs à Téhéran. Rohollah a 27 ans et Alireza 48 ans.
Pin It
France 24 - L’Iran vote aujourd’hui pour renouveler le parlement. En ligne, les internautes expriment leurs désarrois face à ces élections.

Ce blogueur iranien appelle au boycott des urnes, qualifiant le  scrutin de show électoral. Pour lui un choix démocratique n’est pas possible. Il rappelle que le Conseil des Gardiens de la constitution a rejeté des milliers des candidatures qui lui déplaisaient.

Pin It
 Dans un communiqué le Conseil national de la Résistance iranienne a indiqué que les bureaux de votes dans diverses parties du pays étaient largement boycottés.

Dans de nombreux points de Téhéran, comme Masjed Ansar Al-Hossein à Téhéran-pars, le carrefour Qasr, Abbass-Abad, Yaft Abad et la plupart de la banlieue nord, le calme règne. Les écoles Motahari, Qods et de l’Aéronautique servent de bureaux de vote. Le nombre d’électeurs n’y dépasse pas un ou deux.  

 

Pin It
Le régime inhumain des mollahs torture des dizaines de militants étudiants emprisonnés pour avoir participé à des protestations.  Payman Piran, Saïd Feizollah-Zadeh, Abolfazl Jahandar, Saïd Derakhchandi et Missaq Yazdan-Nejad se trouvent parmi les détenus.


Ils ont été soumis à la torture et d’autres châtiments dégradants dans la sinistre prison d’Evine ces dernières semaines. Piran a eu une épaule, une jambe et le nez brisés sous les coups en prison.  

Pin It
Dans un communiqué de presse intitulé "l'exil des prisonniers politiques, sympathisants de des Moudjahidine du peuple (OMPI)", cette organisation lance un appel aux organisations internationales pour condamner les pressions exercées sur les prisonniers politiques par le régime des mollahs, en demandant qu'une délégation internationale enquête sur la situation dans les prisons politiques.

Pin It
La Résistance iranienne appelle toutes les organisations internationales de droits de l'homme,  particulièrement les syndicats étudiants, à condamner le régime des mollahs pour ses mesures répressives contre les étudiants de Chiraz et appelle à une action urgente pour faire libérer tous les détenus.  

Pin It
Des étudiants conservateurs iraniens ont offert une prime d'un million de dollars pour l'"exécution" de trois responsables militaires israéliens, après l'offensive israélienne meurtrière contre la bande de Gaza, a rapporté lundi l'agence Isna.
Le groupe a même encouragé les Iraniens à faire des dons de reins, qui seraient ensuite vendus afin d'accroître la récompense pour obtenir l'assassinat du ministre israélien de la Défense, Ehud Barak, du directeur du Mossad, Meir Dagan, et du chef des services de renseignements, Amos Yadlin.