Publié le : 15th janvier 2021

ardebilCSDHI – Le régime iranien a condamné deux frères à qisas (châtiment en nature). Il les a accusés de « meurtre prémédité » au cours d’un combat de groupe. Finalement, les autorités les ont exécutés à la prison centrale d’Ardebil, en Iran.

Les autorités iraniennes les ont exécutés, tous les deux.

Selon Iran Human Rights (IHR), les agents du régime des mollahs ont pendu deux prisonniers iraniens aux premières heures du mercredi 13 janvier. Les forces du régime avaient arrêté les deux frères q puis la justice les avait reconnus coupables de « meurtre avec préméditation » lors d’un combat de groupe. Elle les a condamnés à mort il y a environ cinq ans.

Ils s’appelaient Mehdi Feyzi et Moharam Feyzi et ils avaient tous deux environ 40 ans.

Au moment de la rédaction de ce rapport, les médias nationaux ou les autorités en Iran n’ont pas rapporté les exécutions des deux frères.

Selon le compte-rendu annuel d’Iran Human Rights, le régime a accusé au moins 225 des 280 personnes exécutées en 2019, pour « meurtre avec préméditation. »

Comme il n’y a pas de distinction juridique entre le meurtre et l’homicide involontaire, qu’il soit volontaire ou involontaire en Iran, les personnes accusées de « meurtre avec préméditation » seront condamnées à la peine de mort, quelles que soient l’intention et les circonstances.

Source : IHR

Nouvelles associées