Publié le : 3rd février 2016

pasteur iranoamericainCSDHI – Saeed Abedini, le pasteur irano-américain détenu pendant quatre ans en Iran et récemment libéré et renvoyé aux États-Unis, après un échange de prison entre Washington et Téhéran, a dit qu’il a été torturé et maintenu en isolement après avoir refusé de signer des aveux forcés.
Abedini a dit dans une entrevue à la FOX TV diffusée le lundi 25 janvier que pendant son incarcération dans la prison d’Evine, les interrogateurs l’ont battu, enfermé dans une cellule avec un prisonnier affilié à al-Qaïda qui avait essayé de le tuer, et il y avait des moments où il entendait des personnes crier, hurler lorsqu’on venait les chercher dans leurs cellules pour les emmener à la potence, a rapporté Reuters.
Pendant les interrogatoires, ils me battaient parfois avec une telle violence, seulement pour me faire admettre à des actions que je n’avais pas commises, a-t-il dit dans une partie de l’interview. Au tribunal, le juge a fermé la porte et les interrogateurs se sont mis à me tabasser, ce qui a entraîné une hémorragie interne dans ma vessie, a ajouté Abedi.
La pire chose à laquelle j’ai assisté en prison, c’était le moment où les détenus sunnites étaient emmenés pour être exécutés, a-t-il ajouté. La plupart d’entre eux étaient sunnites, certains étaient des prisonniers politiques et je peux dire que la plupart ont été exécutés pour leurs croyances religieuses et leur religion, a continué Abedini.
La principale accusation portée contre Abedini était « dévalorisation de la sécurité nationale à travers la promotion du christianisme ». Il a été condamné à mort, condamnation qui a ensuite été abaissée à 8 ans d’emprisonnement.
Source : Deutsche Welle – le 27 janvier

Nouvelles associées