Publié le : 12th août 2020

exécution tabriz iranCSDHI – Au moment de la publication de cet article, la pendaison des deux frères n’a pas été annoncée par les médias nationaux ou les autorités du régime des mollahs en Iran.

Deux frères qui avaient été condamnés à qisas (la loi du Talion) pour meurtre ont été exécutés dans la prison centrale de Tabriz, en Iran.

Selon l’agence de presse HRANA, le matin du jeudi 6 août, deux frères dans le couloir de la mort ont été exécutés dans la prison centrale de Tabriz. Leurs identités ont maintenant été établies comme étant Gholamreza et Ali Tahouneh.

Gholamreza Tahouneh et son jeune frère, Ali, originaires du village de Chichakli, dans le comté de Bostan Abad, et habitants de la ville de Lahijan à Tabriz, avaient été arrêtés et condamnés à mort il y a plus de cinq ans.

Selon une source bien informée : « Le mardi 4 août, ces deux prisonniers ont été transférés du quartier 11 de la prison de Tabriz au quartier d’isolement en vue de l’exécution de leur peine. Finalement, les accusés ont été renvoyés dans leurs cellules après avoir insisté et supplié la famille de la victime de leur accorder une prolongation de deux mois. Cependant, leur condamnation à mort a été exécutée à la prison de Tabriz à 9 heures le jeudi 6 août, dans ce qui a été considéré comme un désaccord avec la famille de la victime ou au sujet de la prolongation. »

Au moment de la publication, l’exécution des frères n’a pas été annoncée par les médias nationaux ou les autorités en Iran.

Selon le rapport annuel d’Iran Human Rights sur la peine de mort en Iran, au moins 225 des 280 personnes exécutées en 2019 ont été accusées de « meurtre avec préméditation. »

Comme il n’y a pas de distinction juridique entre le meurtre et l’homicide involontaire, qu’il soit volontaire ou involontaire en Iran, les personnes accusées de « meurtre avec préméditation » seront condamnées à la peine de mort, quelles que soient l’intention et les circonstances.

Source : Iran Human Rights