Publié le : 15th octobre 2020
coronavirus-chiffre-iran

La pandémie du coronavirus en Iran

CSDHI – Selon l’OMPI/MEK, le régime a interdit l’entrée et la sortie de Téhéran, Karaj, Ispahan, Mashad et Oroumieh pendant trois jours par crainte des terribles conséquences sur le taux de mortalité. Le vice-ministre de la santé admet que le nombre de décès dus aux coronavirus est 1,7 à 2,2 fois plus élevé que le chiffre officiel.

Un nombre de décès explosif

Comme l’a indiqué l’OMPI/MEK sur son site internet, selon un membre du conseil de Téhéran, les autorités du régime a enterré environ 200 victimes de la COVID-19 dans le cimetière de Behecht-e-Zahra. Rien que pour la journée du 14 octobre. (Agence Fars, 14 octobre 2020).

Selon l’OMPI/MEK, le directeur du cimetière de Behesht-e-Zahra à Téhéran a déclaré : « Seulement les familles des défunts et leurs parents au premier degré auront le droit de pénétrer à Behecht Zahra. »

Le chef du département des maladies infectieuses de l’hôpital de Khomeini a ajouté : « Les hôpitaux sont presque pleins. Ils n’acceptent plus de nouveaux patients, tous les lits sont occupés. La contamination de la deuxième vague a été beaucoup plus importante que celle de la première vague. Et la troisième vague est vraiment plus grave. » (Télévision officielle, 13 octobre)

Les hôpitaux saturent

Le MEK a indiqué sur son site web que 1056 personnes sont hospitalisées dans l’école de médecine de l’Azerbaïdjan occidental. 224 dans les unités de soins intensifs. 16 personnes sont mortes en 24 heures et le nombre total de décès est de 1 268.

De plus, les lits de soins intensifs sont pleins dans l’hôpital 22 Bahman à Nichapour. Plus de 500 patients Covid-19 sont morts dans cette ville.

Plus de 123 000 morts

L’Organisation des Moudjahidines du peuple d’Iran (OMPI / MEK) a annoncé le 14 octobre 2020 que le nombre de décès dus au coronavirus dans 458 villes iraniennes avait dépassé 123 100. Le nombre de morts dans le pays à Téhéran est de 29 451, Khorassan Razavi 9 250, Khouzistan 7 878, Ispahan 6 409, Mazandaran 5 582, Gilan 4 816, Est de l’Azerbaïdjan 4 358, Golestan 3 501, Azerbaïdjan occidental 3 397, Alborz 3 368, Fars 3 241, Kermdistan 2 683, Kurnan 1 872, Markazi 1 665, Yazd 1 641, Qazvine 1 206, Zanjan 1 173, et Kohguilouyeh-Boyer-Ahmad 864.

« Les écoles, les universités et de nombreux lieux publics doivent être fermés le plus rapidement possible. Il faut éviter que la situation ne se reproduise. Sinon, nous assisterons à une augmentation du taux de mortalité », a déclaré Minou Mohraz. Il est membre du Centre national de lutte contre le coronavirus (CNLC).

Source : Stop au Fondamentalisme