Pin It

Farangis Mazloumi iranCSDHI - Faranguisse Mazloumi, mère du prisonnier politique Soheil Arabi, est en grève de la faim depuis le 16 août 2019 pour protester contre son maintien en détention et dans un état d’incertitude depuis plus d'un mois.

Les services de renseignement ont arrêté Faranguisse Mazloumi le 22 juillet 2019 sans lui préciser les charges pesant contre elle. Elle est depuis maintenue en isolement dans le quartier 209 de la prison d'Evine à Téhéran.

Un de ses proches a déclaré : « La fille de Faranguisse Mazloumi a réussi à la rencontrer le 22 août 2019 pour la première fois après une longue période. »

« Au cours de cette rencontre, Faranguisse Mazloumi a confié à sa fille qu'elle avait entamé une grève de la faim. Mais elle est toujours en isolement cellulaire dans le quartier 209 de la prison d'Evine. »

La semaine dernière, sans aucune explication, les autorités  d'Evine ont annulé la visite de Mme Faranguisse Mazloumi avec sa famille, qui avait été organisée en coordination avec son unité de détention. Les autorités pénitentiaires ont également fixé une caution de 300 millions de tomans pour sa libération, ce que sa famille ne peut se permettre de payer.

Mme Faranguisse Mazloumi a été arrêtée par les services de renseignement chez sa sœur le lundi 22 juillet 2019.

Soheil Arabi, le fils de Mme Mazloumi, est aussi prisonnier politique depuis 2013.

Soheil Arabi a récemment écrit une lettre ouverte dans laquelle il dénonce la corruption dse responsables du régime dans les prisons iraniennes.

Source : Les droits de l’homme en Iran