manifestations emportent IranCSDHI - Cela fait quatre jours que la population en Iran s’insurge contre le régime répressif des mollahs. Diverses villes du pays, notamment Téhéran, Karadj, Ispahan, Ghahderijan, Andimeshk, Machad, Chiraz, Hamedan et Kermanchah, ont été le théâtre de manifestations contre les mollahs.

Les manifestations, qui ont commencé au crépuscule, se sont poursuivies dans de nombreuses villes iraniennes jusqu'à minuit avant de tourner aux affrontements avec les forces répressives.

A Karaj, des centaines de manifestants ont protesté pendant la nuit dans le quartier de Gohardasht : « Canon, tanks et grenailles, que les miliciens aillent au diable!" et  " Les gens mendient mais les mollahs vivent comme des dieux ».

Les manifestants ont brûlé des motos des forces de sécurité. Les véhicules qui passaient sur la place Sepah ont klaxonné en soutien aux manifestants. le régime a fait venir des renforts d'autres villes.

Les jeunes en colère de Ghahderijan, dans la province d'Ispahan dans le centre de l'Iran ont continué leurs manifestations jeudi soir. Lors d'affrontements avec les forces répressives, ils ont élevé des barricades et réussi à prendre le contrôle d'une partie des rues. Des miliciens et des forces anti-émeutes ont ouvert le feu, faisant plusieurs blessés.

Les habitants de Kermanchah, dans l'ouest de l'Iran, ont également manifesté en scandant : « Canon, tanks et grenailles, que les mollahs aillent au diable! ».

 

0
0
0
s2sdefault

Recherche

Twitter