Pin It

chrétiens iranChrétiens.info - Des mollahs sont alarmés par la forte augmentation du nombre de chrétiens en Iran, où le régime continue de surveiller et de réprimer toutes les formes d’expression de liberté.

 

Interrogatoires, passages à tabac, privation de sommeil

De nombreuses églises sont fermées. Parce que beaucoup d’Iraniens s’intéressent à la foi chrétienne et se rassemblent dans des maisons pour étudier la Bible et pour célébrer un culte, de plus en plus de raids, de perquisitions et d’interdictions de rassemblement sont effectués par la sécurité de l’État. Afin de les contraindre à renier leur foi, les personnes arrêtées sont soumises à des tortures physiques et psychologiques, interrogées des heures durant, battues et privées de sommeil, ont l’interdiction d’aller aux toilettes, reçoivent des menaces à l’encontre de leurs proches, sont en isolement cellulaire, ont de mauvaises conditions de détention, une aide médicale refusée et une libération provisoire uniquement si des sommes importantes pour la caution sont versées, dont certaines dépassent cent fois le salaire mensuel iranien.

Fermeté malgré les persécutions

Les édifices religieux et les maisons des chrétiens sont confisqués et souvent transférés à l’État à titre de caution. À l’issue d’une fête de Noël, le pasteur Victor Bet Tamraz et son épouse Shamiram ont également été arrêtés et condamnés respectivement à dix et cinq ans de prison pour «évangélisation et réunions illégales qui mettent en danger la sécurité nationale», «espionnage étranger» et «organisation de groupes antigouvernementaux». Leur fils Ramiel a ensuite été arrêté et condamné pour «propagande chrétienne».

Lire l'article en entier